A la une International

Côte d’Ivoire : Déjà en campagne, Laurent Gbagbo se montre très critique à l’égard du Franc CFA

L’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, a déjà entamé sa campagne en vue de l’élection présidentielle. C’était le samedi 6 avril, à l’occasion de la deuxième édition de la Fête de la Renaissance organisée par sa formation politique, le Parti des peuples africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI, opposition), à Agboville, dans le Sud ivoirien.

Lors de sa prise de parole, le politicien septuagénaire a confirmé sa candidature à la Présidentielle et s’est montré particulièrement critique à l’égard de la monnaie communautaire qu’est le Franc CFA. « En 1984 déjà, je dénonçais le FCFA, mais en ce moment on avait peur. Mais, maintenant tout le monde sait que ce n’est pas bon. Mais je vous dis, regardez d’ici à 10 ans, vous verrez qui est encore à la Bceao de Dakar », a-t-il lancé.

Dans son discours fleuve, l’ancien chef de l’État ivoirien a accueilli positivement la décision des membres regroupés autour de l’AES (Alliance des États du Sahel), le Mali, le Burkina Faso et le Niger, de mettre en place une monnaie commune. « Les jeunes gens de l’AES ont déjà lancé leur monnaie. C’est déjà prêt, c’est où le lieu de fabrication qui est en train d’être décidé, mais nous allons voir », a déclaré Laurent Gbagbo.

Mais pour l’heure, l’ancien président reste inéligible, en raison d’une condamnation à 20 ans de prison pour le « braquage » de la Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) en 2011, lors de la sanglante crise post-électorale, chose qu’il a encore nié lors de cette sortie. « Je n’ai pas braqué, mais sinon on sait qui a braqué l’argent de la Bceao », a-t-il déclaré.

Si Gbagbo a été acquitté en 2021 par la Cour pénale internationale de crimes contre l’humanité commis lors de cette crise, puis gracié par le président Alassane Ouattara un an plus tard pour sa condamnation dans le « braquage » de la BCEAO, il n’est toujours pas amnistié, ce qui l’exclut d’office des listes électorales.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!