Flash International

Gabon : l’ancien président Ali Bongo entame une grève de la faim

5589485 14.07.2018 July 14, 2018. President of Gabon Ali Ben Bongo Ondimba during a meeting with Russian President Vladimir Putin. Sergey Mamontov / Sputnik

Au Gabon, l’ancien président Ali Bongo et ses deux plus jeunes fils Jalil et Bilal ont entamé une grève de la faim. Ils protestent contre la « séquestration » et les « actes de torture » dont sont victimes plusieurs membres de leur famille.

Selon leurs avocats d’autres plaintes sont déposées au tribunal de paris dans l’intention d’avoir un juge d’instruction désigné par la France afin de mener les enquêtes liées aux exactions. Cette plainte dénonce une « arrestation illégale, la séquestration aggravée par des actes de tortures et les actes de barbarie commis à l’encontre d’Ali Bongo Ondimba, Sylvia Bongo et de leurs fils Noureddin, Jalil et Bilal ». 

Une première plainte avait déjà été déposé le 1er septembre par l’épouse Sylvia Bongo pour dénoncer une détention arbitraire au lendemain du coup d’État qui a renversé l’ex-président. Celle-ci intervient quelques jours avant le départ en France du chef de la junte gabonaise.

Depuis le coup d’État en Août dernier, l’ex chef d’État est détenu en résidence et où les visites et autres lui sont interdites.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!