A la une International

La RDC demande un embargo international sur les exportations de minerais depuis le Rwanda

La République démocratique du Congo (RDC) a demandé mercredi que soit mis un embargo international sur les exportations de minerais en provenance du Rwanda. C’est ce qu’a rapporté une note signée par la ministre congolaise des mines, Antoinette N’Samba Kalambayi.

Dans le communiqué, la ministre accuse le Rwanda voisin d’utiliser les groupes rebelles armés pour piller les ressources naturelles de la République démocratique du Congo. « Tous les produits miniers en provenance du Rwanda devraient être considérés comme des « minerais de sang », car leur vente alimente le conflit dans l’est de la RDC », a-t-elle fait savoir.

« Tous les acteurs, y compris les consommateurs finaux de produits miniers, doivent s’engager à respecter une chaîne d’approvisionnement responsable et un embargo doit être décrété à l’encontre du Rwanda. Cette option a l’avantage de freiner le financement des conflits par les minerais, restaurer la confiance des parties prenantes, protéger les intérêts économiques légitimes de l’Etat et atténuer les violations des droits de l’homme par les groupes armés et les armées étrangères », a-t-elle ajouté.

Cette demande du ministère des mines fait suite à la prise de contrôle début mai des plus grandes mines de tantale situées dans l’Est de la RDC par les rebelles du M23. Elle intervient alors que les tensions s’accentuent entre Kinshasa et Kigali.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!