A la une International

Guerre Israël-Hamas : la Ligue arabe appelle au déploiement d’une force de l’ONU à Gaza

Depuis jeudi, à Bahreïn, les chefs et représentants des 22 États arabes sont réunis pour le sommet de la Ligue arabe. Ils ont appelé au déploiement « d’une force de maintien de la paix de l’ONU » dans les territoires palestiniens jusqu’à la mise en place d’un État palestinien.

Lors de ce sommet, plusieurs appels à un cessez-le-feu immédiat ont été lancés, notamment par le roi de Bahreïn, Hamad Bin Isa Al-Khalifa, qui a également appelé à une conférence internationale pour la paix au Moyen-Orient et à la création d’un État palestinien indépendant.

Parallèlement, face à la menace d’une offensive sur Rafah, le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a déclaré que « toute attaque contre Rafah est inacceptable. Elle provoquerait une nouvelle vague de douleur et de misère alors que nous avons besoin d’une aide humanitaire vitale ».

« Il est temps d’instaurer un cessez-le-feu humanitaire immédiat et un accès sans entrave à l’aide humanitaire dans tout Gaza », a ajouté António Guterres.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a critiqué l’attaque du Hamas le 7 octobre et les représailles d’Israël sur Gaza, appelant la communauté internationale à empêcher le déplacement des Palestiniens de Gaza afin de ne pas répéter « la tragédie de 1948 et 1967 ».

Le Hamas a lancé une attaque surprise depuis Gaza le 7 octobre, tuant quelque 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et enlevé environ 250 otages. En réponse, Israël a lancé une attaque militaire qui a tué plus de 35 000 Palestiniens, selon les autorités sanitaires de Gaza.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!