A la une International

Le président iranien Ebrahim Raissi est mort dans un accident d’hélicoptère 

Depuis que l’hélicoptère présidentiel iranien s’est crashé dans la journée du dimanche, le peuple iranien et une partie du monde redoutaient le pire. Mais la confirmation est arrivée tard dans la soirée. Le président Ebrahim Raissi est mort dans le crash survenu dans la province de l’Azerbaïdjan oriental au nord-ouest de l’Iran. 

Le Chef d’Etat iranien et son ministre des Affaires étrangères Hossein Amir Abdollahian n’ont pas survécu à l’accident. Plus de douze heures après le début des recherches, l’annonce de sa mort a été faite tôt ce lundi 20 mai par un représentant iranien à l’agence de presse Reuters et plusieurs médias d’État iraniens.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent le site du crash ce matin. L’appareil qui transportait Ebrahim Raïssi semble complètement détruit. Toutes les ressources de l’armée iranienne avaient été mobilisées, pour localiser le site.

Le président Ebrahim Raïssi, 63 ans, était le deuxième personnage de l’Etat, après le guide suprême Khamenei, et était perçu comme un potentiel successeur de l’ayatollah, âgé de 85 ans. L’interim de la fonction présidentielle sera désormais assuré par le vice-président, Mohammad Mokhber. 

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!