A la une International

Le procureur de la CPI demande un mandat d’arrêt contre Benjamin Netanyahu

Le procureur de la CPI a demandé un mandat d’arrêt contre deux des plus hauts responsables israéliens. Il s’agit du Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Yoav Gallant.

Ils sont accusés de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité présumés, perpétrés dans la bande de Gaza depuis le 8 octobre 2023.

Selon une vidéo diffusée sur X, la CPI se fonde « sur la base des éléments de preuve recueillis et examinés par mon bureau, j’ai des motifs raisonnables de croire que Benjamin Netanyahu, le Premier ministre d’Israël, et Yoav Gallant, le ministre de la Défense d’Israël, portent la responsabilité pénale de crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis sur le territoire de l’État de Palestine (dans la bande de Gaza) à partir du 8 octobre 2023 au moins ».

Cette annonce a provoqué de vives réactions. Selon Rfi, Israël parle de « déshonneur historique ».

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a longtemps affirmé que les actions de l’armée israélienne à Gaza étaient des mesures légitimes de défense. Il a dénoncé la demande du mandat d’arrêt comme une « attaque contre la souveraineté d’Israël » et une « parodie de justice ». Quant au ministre de la défense Yoav Gallant, il a également rejeté les accusations, déclarant que les opérations militaires avaient été conduites dans le respect du droit international.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!