Flash International

Afrique du Sud : l’ancien président Jacob Zuma déclaré inéligible

Jacob Zuma ne pourra pas participer aux prochaines élections générales sud-africaines prévues le 29 mai. La plus haute juridiction du pays a prononcé son inéligibilité en raison d’une condamnation à 15 mois de prison ferme en 2021, pour outrage à la justice après avoir refusé à plusieurs reprises de se présenter devant une commission d’enquête sur la corruption d’État pendant ses neuf années passées au pouvoir (2009-2018).

« Jacob Zuma a été reconnu coupable d’une infraction et condamné à une peine d’emprisonnement de plus de 12 mois, a déclaré la juge Leona Theron à la lecture de la décision, qui peut faire l’objet d’un appel. Par conséquent, il ne peut être membre de l’Assemblée nationale et ne peut se présenter aux élections. »

Fin mars, la commission électorale (IEC) avait déjà exclu Jacob Zuma du scrutin. Mais cette décision avait été renversée en avril par un tribunal électoral. L’IEC a finalement saisi la Cour constitutionnelle le mois dernier pour qu’elle tranche sur l’éligibilité contestée de celui qui a maintes fois clamé « ne pas avoir peur de la justice ».

Jacob Zuma était candidat à un siège de député et inscrit sur les bulletins de vote déjà imprimés comme tête de liste d‘un nouveau parti d’opposition baptisé Umkhonto We Sizwe (MK, « Lance de la nation » en zoulou).

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!