A la une International

Nigeria : Au moins 40 personnes tuées dans deux attaques perpétrées dans le centre du pays

Des hommes armés à moto ont tué 40 personnes et brûlé plusieurs maisons en attaquant des villages du centre-nord du Nigeria, selon un bilan préliminaire, dans deux attaques armées perpétrées dans le centre du Nigéria, ont annoncé les autorités de ce pays.

Dans des déclarations à la presse, Udu al-Umma, le gouverneur de l’État du Plateau (centre), a fait savoir que des attaques armées ont été perpétrées contre des villages entourant une zone d’exploitation minière. Il a ajouté qu’au moins 40 personnes ont été tuées à la suite de deux attaques armées, qui ont également fait un grand nombre de blessés.

Cet assaut survenu lundi soir dans la circonscription de Wase, dans l’Etat du Plateau, est le dernier en date dans une région qui est depuis longtemps le théâtre de conflits fonciers et miniers et d’explosions de violence intercommunautaire. Pour l’heure, ces deux attaques n’ont pas été revendiquées.

Le Nigeria est confronté à des attaques lancées par des gangs armés dans diverses régions du pays, ainsi qu’à celles menées par des organisations terroristes telles que Boko Haram. Certaines régions du nord-ouest et du centre-nord du Nigeria sont également minées par des gangs criminels lourdement armés qui pillent les villages et organisent des enlèvements massifs pour obtenir des rançons.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!