Flash International

Guerre à Gaza : une frappe israélienne à Rafah fait au moins 40 morts

Après plus de huit mois de guerre, Israël continue ses bombardements sur Gaza. La nuit de dimanche à lundi, de nouvelles frappes ont ciblé un camp de réfugiés près de Rafah.

Selon les autorités du Hamas, cette offensive israélienne a fait 40 morts et des dizaines blessés. L’armée israélienne d’une destruction parle de camp de terroristes.

Ce bombardement a suscité de vives réactions qui condamnent cet acte qui amplifie le nombre de morts depuis le début de la guerre. Selon Rfi, l’Egypte a condamné un « bombardement délibéré des forces israéliennes sur des tentes de déplacés » à Rafah. Le président français, Emmanuel Macron, quant à lui, s’est dit « indigné » par les frappes israéliennes qui « doivent cesser ».

Dans la foulée, le président turc Recep Tayyip Erdogan a promis de faire « tout son possible » pour que le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu et les autorités « barbares rendent des comptes ».

Vendredi, la Cour internationale de justice (CIJ) a ordonné que l’État israélien cesse immédiatement son offensive contre Rafah, une ville au sud de Gaza où sont réfugiés plus d’un millier de Gazaouis.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!