A la une International

L’ONU demande une enquête ‘’complète et transparente’’ après la frappe israélienne sur Rafah

Tor Wennesland, Special Coordinator for the Middle East Peace Process, briefs the Security Council meeting on the situation in the Middle East, including the Palestinian question.

L’émissaire de l’ONU pour le Proche-Orient a exigé lundi d’Israël une enquête « complète et transparente » après la frappe israélienne sur un camp de déplacés dimanche à Rafah, qui a tué 45 personnes selon le ministère de la Santé à Gaza.

« Je condamne les frappes israéliennes d’hier soir qui ont touché des tentes de personnes déplacés » à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, a écrit dans un communiqué publié sur X Tor Wennesland. « Je demande aux autorités israéliennes de mener une enquête complète et transparente (…) et de prendre des mesures immédiates pour mieux protéger les civils », a ajouté le diplomate norvégien.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, a déclaré lundi devant des familles d’otages détenus par le Hamas dans la bande de Gaza que la frappe israélienne sur Rafah la veille était « un incident tragique ».

« A Rafah, nous avons évacué un million de résidents qui ne sont pas impliqués et, malgré tous les efforts déployés, un incident tragique s’est produit hier. Nous enquêtons sur ce qui s’est passé et nous en tirerons les conclusions », a déclaré Netanyahu à la Knesset.

Hier dimanche, l’armée israélienne a lancé des missiles dans un camp de déplacés à Rafah. Le bilan actuel fait état d’une quarantaine de morts. Un drame qui survient quelques jours après que la cour internationale de justice a demandé à Israël de cesser son offensive sur Rafah, évoquant un « risque immense » pour les centaines de milliers de Palestiniens réfugiés dans la ville.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!