Flash Sport

Cameroun : le sélectionneur Ntoungou Mpilé et son adjoint démissionnent

Alors que la liste des joueurs devant disputer la 3e et la 4e journée des éliminatoires de la coupe du monde devrait être dévoilée ce jeudi 30 mai, on apprend que le sélectionneur par intérim Ntoungou Mpilé et son adjoint David Pagou ont renoncé à leurs postes. Ils ont annoncé leurs démissions de leurs postes respectifs.

Dans une lettre de désistement relayée par la presse locale, le coach de 66 ans « atteste que pour des raisons strictement personnelles et confidentielles, ne plus être en mesure d’assumer mes fonctions d’entraîneur sélectionneur des Lions Indomptables ».

Sa démission intervient 24 heures après celle de son adjoint David Pagou, qui a assuré qu’il ne pourra pas assumer ses fonctions sans l’aval de sa tutelle, le ministre des Sports et de l’Éducation physique (MINSEP).

Cette vague de démission témoigne du malaise qui secoue le football camerounais. Il faut dire qu’elle porte un coup dur à la FECAFOOT qui voit son plan pour remporter son bras de fer avec le ministère des sports tomber à l’eau.

Selon les médias locaux, l’ancien sélectionneur belge Marc Brys est convoqué pour une séance de travail au siège de la fédération, mais les motifs de cette convocation sont pour l’heure inconnus.

Mardi, Marc Brys avait été démis de ses fonctions à la suite des vidéos devenues très vite virales qui ont fuité sur les réseaux sociaux. Elles montrent d’une part le président de la fédération Samuel Eto’o et le sélectionneur belge Marc Brys dans des conversations très houleuses et ensuite le président de la FECAFOOT et un représentant du ministère camerounais à couteau tiré.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!