A la une Politique

Le chef de l’État appelle au renforcement de la mission des écoles nationales de formation d’enseignants

Le président de la République a demandé au gouvernement, mercredi en conseil des ministres, de s’atteler au renforcement de la mission des écoles nationales de formation d’enseignants, dont la faculté des sciences et technologies de l’éducation et de la formation (FASTEF).

Le communiqué des ministres souligne que « Le président de la République a appelé au renforcement du rôle et de la place de la [FASTEF], de l’UFR (unité de formation et de recherche) des sciences de l’éducation, de la formation et du sport, ainsi que des écoles nationales de formation d’instituteurs en vue de l’amélioration continue de la qualité des enseignements ».

Selon la source, « le chef de l’État a demandé au Premier ministre d’accorder une attention particulière au développement […] du numérique à l’école, avec l’impératif d’accentuer la digitalisation intégrale du système éducatif ».

Bassirou Diomaye Faye a recommandé au chef du gouvernement d’ « engager une réflexion sur le financement durable et soutenable du système éducatif, avec l’implication des ministres concernés et de toute la communauté éducative».

Le communiqué note que « Le chef de l’État a aussi insisté sur l’urgence de réguler l’implantation, l’ouverture et le contrôle du fonctionnement des établissements scolaires privés qui exercent, avec l’autorisation de l’État, une mission de service public ».

Le président estime que « les tarifications de la scolarité dans les établissements scolaires privés méritent une réglementation rigoureuse ».

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!