A la une International

Mali: Appel à la grève pour protester contre l’arrestation d’un important leader syndical

Au Mali, l’arrestation du syndicaliste Hamadoun Bah suscite un appel à la grève. Secrétaire général du Synabef, le Syndicat national des assurances, banques et établissements financiers du Mali, il est aussi secrétaire général adjoint de l’UNTM, l’Union nationale des travailleurs du Mali, la première centrale syndicale du Mali.

Hamadoun Bah a été arrêté et placé sous mandat de dépôt le mercredi 6, pour « faux et usage de faux » sur fond de conflit syndical interne, mais certains y voient une tentative de musèlement. Le Synabef appelle à cesser le travail dans toutes les banques du pays.

Le syndicaliste est soupçonné d’avoir falsifié le procès-verbal d’une assemblée générale du Synabef. De sources syndicales, judiciaires et policières, il aurait ajouté la signature de personnes absentes, notamment celle d’un représentant de la banque BDM, Papa Sadio Traoré, dans un contexte de rivalité interne pour la direction du comité syndical de cette banque.

Une plainte a formellement été déposée par le syndicaliste de la BDM, il y a plusieurs semaines, pour « faux et usage de faux », mais aussi « injures » et « diffamation » — suite à une intervention médiatique d’Hamadoun Bah. C’est cette plainte qui a conduit à l’arrestation et à l’incarcération d’Hamadoun Bah.

Au micro de RFI, un cadre du Synabef a estimé que « Le mettre en prison n’était pas nécessaire, on pouvait le mettre sous contrôle judiciaire et poursuivre l’enquête » la source ajoute qu’ »Officieusement, d’autres éléments sont entrés en compte ». Selon lui les banques du Mali sont en difficulté, que les coupures d’électricité obligent des agences à fermer, et qu’une partie du Synabef souhaitait lancer une grève, à ce sujet et sur d’autres revendications plus anciennes. Un précédent projet de grève avait été abandonné il y a environ deux mois.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!