Flash International

Tchad dernière étape de la tournée africaine de Sergueï Lavrov

Lors de l’étape finale de sa tournée africaine, Sergueï Lavrov a tenu une conférence de presse avec son homologue tchadien à N’Djamena, la capitale. Les deux hommes ont discuté du renforcement de leur coopération militaire, économique et commerciale.

Cette visite du diplomate russe au Tchad a suscité des interrogations surtout qu’en janvier dernier, Mahamat Déby Itno a été reçu à Moscou par Vladimir Poutine. Un rapprochement qui n’est pas du goût de la France qui maintient encore un millier de soldats sur place.

Le chef de la diplomatie russe a poursuivi son offensive africaine, du 3 au 5 juin, avec cette fois quatre pays qui, comme le Tchad, étaient jusque-là considérés comme relevant du « pré carré » français. Il avait précédemment visité la Guinée, le Congo-Brazzaville et le Burkina Faso. En poste depuis vingt ans, Sergueï Lavrov est l’un des artisans du retour de son pays sur le continent africain, ravivant des liens distendus après la chute de l’URSS, pour chercher à s’offrir des soutiens contre un « bloc occidental hostile » depuis que Moscou a déclaré la guerre à l’Ukraine.

La conférence de presse à été l’occasion pour Sergueï Lavrov de critiquer la position des Occidentaux dans la crise ukrainienne : les organisations occidentales ne cherchent pas réellement à préserver la paix. Leur position est claire : vous devez choisir entre soutenir la Russie ou nous, et si vous choisissez la Russie, nous vous punirons. Voilà la position de l’Occident a-t-il expliqué.


Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!