Flash International

António Guterres condamne « fermement » l’attaque meurtrière des FSR contre un village au Soudan

FILE PHOTO: United Nations Secretary-General Antonio Guterres addresses delegates at the opening of the Third South Summit (G77+China) in the Munyonyo suburb, of Kampala, Uganda January 21, 2024. REUTERS/Abubaker Lubowa/File Photo

Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, António Guterres, a condamné « fermement » l’attaque meurtrière qui aurait fait plus de 100 morts dans le village de Wad Al-Noora, dans l’État de Gezira au Soudan en raison d’une guerre qui perdure depuis un an.

Cette attaque aurait été perpétrée le 5 juin dernier par des FSR, des Forces de soutien rapide, en guerre contre l’armée soudanaise depuis avril 2023.

Selon les propos rapportés par Stéphane Dujarric son porte-parole, António Guterres « demande instamment à toutes les parties de s’abstenir de toute attaque susceptible de blesser des civils ou d’endommager des infrastructures civiles ».

Dans une déclaration relayée par Onuinfo, l’agence d’information de l’ONU, le Secrétaire général des Nations unies a exprimé son inquiétude face « aux immenses souffrances » de la population soudanaise en raison de la poursuite des hostilités.

Le secrétaire général appelle l’armée et les paramilitaires à « taire leurs armes » pour l’intérêt du Soudan et à s’engager « sur la voie d’une paix durable pour le peuple soudanais ».

Stéphane Dujarric a fait part de la détermination des Nations Unies à soutenir les efforts de médiation de l’Envoyé personnel du Secrétaire général, Ramtane Lamamra dans le but d’arriver à une paix durable au Soudan.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!