A la une International

France : Dissolution de l’Assemblée nationale après la débâcle des élections européennes

Le Président français, Emmanuel Macron, a annoncé dimanche soir, la dissolution de l’Assemblée nationale, après les résultats des élections européennes.

Les Français sont appelés aux urnes le 30 juin (premier tour) et le 7 juillet (second tour) pour élire les députés qu’ils souhaitent voir siéger au Palais Bourbon.

Au cours d’une allocution télévisée, le chef de l’Etat a reconnu « une décision grave, lourde » mais assure qu’il s’agit d’une « décision de confiance ».

Il déclare que « J’ai décidé de vous redonner le choix de notre avenir parlementaire par le vote », a-t-il déclaré, après avoir concédé que les résultats des élections européennes ne sont « pas un bon résultat pour les partis qui défendent l’Europe ».

le président Macron a poursuivi ses propos en affirmant que « L’extrême-droite est à la fois l’appauvrissement des Français et le déclassement de notre pays ».

Emmanuel Macron s’exprimait alors que le RN est arrivé largement en tête du scrutin européen avec 32% des voix, suivi, loin derrière par la candidate macroniste Valérie Hayer, qui a collecté 15,40% des voix.

Le socialiste Raphaël Glucksmann est arrivé en troisième position, avec 13,90% des suffrages, devant la liste LFI (La France Insoumise) menée par Manon Aubry qui a obtenu 9,40% des voix.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!