ALERTE COVID-19 : Covid : le Premier ministre japonais affirme qu'il n'a « jamais donné la priorité aux Jeux Olympiques »
politique

Interdiction du tabac dans l’espace public: pourquoi il fallait cette mesure

24/08/2017
Interdiction du tabac dans l’espace public: pourquoi il fallait cette mesure


 

Le Sénégal a décidé d’interdire l’usage du tabac dans l’espace public à partir de samedi prochain. Une mesure saluée par le monde médical tant le tabac cause des ravages en matière de santé publique. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) renseigne que l’épidémie du tabagisme tue plus de 7 millions de personnes dans le monde chaque année et 6 millions d’entre elles sont des consommateurs ou anciens consommateurs. Dans ce lot, les non fumeurs paient un lourd tribut d’où l’urgence pour le ministère de la Santé de prendre ce type de mesure. Le fumeur passif c’est quelqu’un qui respire malgré lui la fumée du tabac produite par une tierce personne. Plusieurs  études ont révélé que la fumée inhalée par le fumeur passif est plus dangereuse que celle du fumeur lui-même. Appelée « courant principal », la fumée du fumeur passif est bien différente de celle consumée par la cigarette appelé courant secondaire ;  ou encore celle rejetée par le fumeur  encore appelée courant tertiaire. Cependant, les effets nocifs de la fumée de cigarette ne sont pas seulement nocifs pour les adultes. Les enfants sont également l’une des  cibles, sinon la principale. Les principales victimes de ce tabagisme passif sont les enfants. L’Oms estime que des millions d’enfants respirent quotidiennement de l’air pollué par la fumée du tabac. En effet, contrairement à l’adulte, qui peut volontairement éviter l’air pollué par le tabac, l’enfant lui, subit généralement le tabagisme passif.

Plusieurs recherches scientifiques ont pu établir une corrélation entre l’exposition à la fumée de tabac ambiante et des effets toxiques chez l’enfant. Les niveaux de nicotine détectés chez les enfants âgés de 3 à 11 ans seraient deux fois plus élevés que ceux d’adultes non fumeurs. Les enfants sont par ailleurs les plus exposés au tabagisme passif, notamment sur le lieu d’habitation. Car le tabagisme passif est la source la plus fréquente de pollution domestique.  Pour cause, la concentration élevée en produits toxiques mais aussi l’intensité des durées d’exposition. La fumée dégagée par le fumeur actif ne se dissipe pas totalement. Les substances toxiques qu’elle contient en l’occurrence la nicotine un psycho actif qui atteint rapidement le cerveau une fois inhalée, mais aussi d’autres produits toxiques comme le monoxyde de carbone entre autres, restent en suspens dans l’air pendant plusieurs heures. De plus, ces substances toxiques qui seraient plus de 4000 parmi lesquelles des substances cancérigènes se déposent sur les objets présents dans la maison en s’y incrustant pendant plusieurs heures. 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :