Découvrez 'Culturel', notre nouvelle émission culture
A la rencontre de
Marie Odile Kantoussan, DG de CGF Bourse : "Il est important de bien placer son épargne, ses ressources"
20/08/2019
Marie Odile Kantoussan, DG de CGF Bourse : "Il est important de bien placer son épargne, ses ressources"


La Banque de l’Habitat du Sénégal (BHS) émet un emprunt obligataire de type Diaspora Bonds. Qu’est-ce qui est à l’origine de cette initiative ? 

Cela fait quelques années que les autorités de l’UEMOA ont souhaité que l’initiative des diaspora bonds soit mise en œuvre. Ainsi, la BRVM a du sensibiliser différents émetteurs potentiels notamment, les États. Au niveau du Sénégal, la BHS a été approchée compte tenu de la cartographie de sa clientèle, qui compte une bonne part de nos compatriotes de la diaspora. C’est ainsi que la BHS a accepté de procéder à cette première émission en mandatant un consortium composé de quatre Sociétés de Gestion et d’Intermédiation (SGI) sénégalaises, à savoir ABCO Bourse, CGF Bourse, Everest Finance et IMPAXIS Securities).

Qu’est-ce qu’une Diaspora Bond ?

C’est une obligation, bond en anglais. Au sens de la présente opération de la BHS, cette émission cible principalement les sénégalais vivant à l’étranger et tout autre ressortissant de l’UEMOA résidant hors de l’UEMOA. Cette opération est également ouverte aux entités étrangères résidentes ou non de l’UEMOA et à toute personne physique ou morale résidente au sein de l’UEMOA.

Ainsi, les souscriptions sont ouvertes à tous les investisseurs, personnes morales et personnes physiques, résidentes ou non dans l’UEMOA qui souhaitent placer son argent à 6,25% en termes de rémunération, sur une durée de 5 ans. 

Comment participer à cette opération ?

Le processus de placement est simple et se décline selon les étapes suivantes :

  • remplir et signer le bulletin de souscription disponible auprès des SGI chargées de l’opération ou des autres SGI membres du syndicat de placement ou en accédant au site web dédié à l’opération www.diasporabonds-bhs.com;
  • mettre à disposition le montant correspondant à son placement selon ses possibilités, en espèces, par chèque ou par virement bancaire.

Depuis que l’annonce a été faite, comment appréciez-vous l’accueil de ce nouveau produit? La diaspora semble-t-elle convaincue ? 

Nous avons eu une grande écoute durant nos road show (tournées d’information) et avons rencontré des personnes très alertes quant à la nécessité de se prémunir en plaçant une partie de leurs revenus. Nous avons été séduits par l’élan patriotique qui a ponctué les interventions et la grande nécessité de pouvoir répondre davantage à leurs attentes pour une plus grande participation à l’essor de leur pays d’origine. Le problème crucial de l’accès au logement est une préoccupation centrale et nécessite un premier levier qui est l’épargne. Nous avons des souscriptions spontanées et d’autres qui suivent, une fois apaisées les craintes de faire un  premier placement en valeurs mobilières, en obligations. Cette démarche pédagogique est une étape importante pour aider les expatriés à démarrer leur patrimoine financier avec un bon rendement.

Les sénégalais de l’extérieur expriment souvent leur réticence à faire confiance à des promesses d’investissement. Quels gages de sécurité leur offrez-vous ? 

La collecte se fait à travers les Sociétés de Gestion et d’Intermédiation (SGI) agréées par le régulateur du marché financier régional, en l’occurrence le Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF), devenu récemment AMF-UMOA (Autorité des Marchés Financiers de l’UMOA). Toutes ces SGI ont leurs titres conservés au niveau du Dépositaire Central Banque de Règlement (DC/BR). Le souscripteur pourra suivre au quotidien la position de son placement. Tous les paiements d’intérêts et remboursements du capital effectués par la BHS feront l’objet de notification et de mise à disposition par l’intermédiaire du DC/BR. La SGI peut également assister le souscripteur dans le réinvestissement des montants payés par la BHS.

À quelle fin la BHS veut-elle lever 20 milliards de Fcfa ?

Cette levée de fonds est destinée, principalement, au renforcement des moyens de la BHS pour lui permettre de répondre efficacement aux sollicitations de sa clientèle, de soutenir la commercialisation des logements, notamment dans les pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose.

Afin d’accompagner la mise en œuvre de son plan stratégique, la BHS souhaite consolider ses ressources à moyen et long terme, afin de pouvoir faire face à la croissance de ses emplois clientèle. Tout en étant une banque universelle, la BHS souhaite rester dans son cœur de métier pour perpétuer son expertise et son savoir-faire dans le financement de l’accès à la propriété qui est un des défis majeurs dans des pays de la zone UEMOA, en particulier le Sénégal, pour un logement abordable. L’idée est de lever des ressources longues tout en offrant aux épargnants et aux investisseurs institutionnels la possibilité de rémunérer leur épargne ou leur ressource à travers une opération suffisamment rentable et bien sécurisée.

Que diriez-vous à ceux qui hésitent encore malgré le taux très alléchant ? 

Le premier argument a trait aux taux qui est plus élevé que la plupart des taux d’épargne des pays de résidence de la diaspora. Le second repose sur la sécurité de l’opération qui a fait l’objet d’agrément des autorités du marché (AMF-UMOA) avant cet appel public à l’épargne. 

Le troisième argument est la qualité de la banque qui, au-delà de ses fondamentaux solides et rassurants, bénéficie d’un statut de grade d’investissement sur l’échelle de notation de l’agence WARA avec une note BBB, perspective stable. Ce qui la classe ainsi dans le registre des établissements autorisés à émettre sans garantie.

De plus, il est primordial de reconnaitre la nécessité de renforcer l’accès au logement, objet pertinent de ce placement. Que l’on soit salarié, commerçant, sportif (footballeur, basketteur, athlète), professions libérales, sociétés, association, coopérative, GIE… il est important de bien placer son épargne, ses ressources et cette opération vous offre la sécurité et un taux de 6,25% par an sans aucune retenue à la source.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :