Découvrez 'Culturel', notre nouvelle émission culture
Zoom sur
Alioune Diagne, Directeur général d’AXA Sénégal : l'architecte d'un bilan exceptionnel
04/10/2019
Alioune Diagne, Directeur général d’AXA Sénégal : l


Depuis son arrivée dans la zone CIMA (Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurance), le groupe AXA, première marque mondiale d’assurance, connaît une véritable success story. Les entités CIMA, Sénégal en tête, Cameroun, Côte d’Ivoire et Gabon, ont réalisé une bonne année 2018 avec un chiffre d’affaires record de 101 millions d’euros et une croissance de +6% avec une maîtrise technique renforcée. Au Sénégal, en particulier,  AXA ne cesse d’engranger les succès. La compagnie d’assurance est toujours leader du marché de l’assurance dommages en 2018 avec un chiffre d’affaires de 15,584 milliards de FCFA. Par rapport à l’exercice 2017, où il s’élevait à 14,769 milliards de FCFA, ce chiffre a connu  une progression de 5,5% sous la houlette de M. Alioune Diagne, Directeur général de AXA Sénégal. Ces résultats n’ont pas laissé insensible M. Thomas Buberl, Directeur  Général du groupe AXA qui a loué la gestion performante de M. Diagne: « Je suis très content de ce que l’équipe du Sénégal a pu réaliser. Au cours de mes échanges avec les équipes, j’ai senti leur forte motivation et une formidable énergie. Depuis 20 ans, nous sommes leaders du marché dommages et nous comptons bien le rester. Nous continuerons à nous appuyer sur la sécurité et la solidité offertes par notre marque à nos clients et sur la compétence et l’énergie de notre équipe d’AXA Sénégal ». De quoi nourrir des ambitions décuplées pour le futur. Il faut dire que depuis 20 ans, la filiale sénégalaise a réalisé de très bons résultats avec une grande réussite en termes de croissance et de profit.  À tel point que AXA accompagne désormais l’État du Sénégal dans certains projets du Plan Sénégal Emergent, programme de développement phare initié par le Président de la République, Macky Sall. « En effet, nous participons au développement économique du Sénégal, renseigne le Directeur général du Groupe. Nous contribuons à l’assurance de ces projets. En tant qu’investisseurs institutionnels, nous participons à l’achat d’obligations d’État et nous investissons dans certains projets phares comme l’Hôpital International de Dakar. Nous avons montré notre savoir-faire en accompagnant des grands projets du Plan Sénégal Emergent ».

Au-delà de cette participation à la bonne marche des projets d’infrastructures engagés par l’État, AXA Sénégal a également intensifié ses engagements sur le volet social, notamment dans le secteur de la santé : « Nous participons activement à des initiatives sociales en faveur de la communauté. Nous avons ainsi construit une salle informatique à l’Hôpital des Enfants Albert Royer de Fann à travers un projet AXA Atout Cœur. Cette salle est notamment dédiée à l’informatisation des dossiers médicaux pour qu’on puisse suivre les patients. Nous avons également contribué à l’achat de nouveaux équipements pour l’Unité de Chirurgie Pédiatrique ». 

De nouveaux enjeux liés au pétrole et au gaz

Les perspectives s’annoncent prometteuses dans l’avenir, avec notamment les nombreux programmes infrastructurels mis en place par l’État du Sénégal dans le cadre du Plan Sénégal Émergent, mais surtout les nouveaux enjeux liés à la découverte du pétrole et du gaz. « La population du Sénégal va doubler d’ici 2030, observe M. Buberl. Politiquement, le pays a montré sa stabilité lors des alternances ; économiquement, les projets des Plans Sénégal Emergent (phases 1 et 2) créent les infrastructures propices au développement économique. Citons également les découvertes du pétrole et du gaz qui donnent lieu à une réflexion d’ensemble pour éviter ‘’la malédiction du pétrole’’. La mise en place du Pool d’assurance du marché sénégalais montre cette qualité d’organisation du pays. Ces investissements en infrastructures,  liés au pétrole, créent de forts besoins en assurance ».

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :