Découvrez 'Culturel', notre nouvelle émission culture

ARTICLE PRECEDENT

ARTICLE SUIVANT

EnvironnementL’USAID lance le projet ‘’Dekkal Guedj’’ pour une pêche durable
L'entretien culture
Boubou Design, artiste « Les Africains ont du talent et nous devons le montrer »
14/11/2019
Boubou Design, artiste « Les Africains ont du talent et nous devons le montrer »


C’est la sensation actuelle des réseaux sociaux. Boubou Design, de son vrai nom Boubou Niang, ne laisse personne indifférent tant l'artiste déborde de créativité. Pour Intelligences, il évoque sa passion pour le dessin. Mais aussi l'importance d’internet dans la vulgarisation de son travail. 

Boubou peut-il revenir pour Intelligences sur son parcours ?

Je suis issu d’une famille d’immigrés. Nous vivions en Italie. C’est parfois difficile de poursuivre ses rêves dans ces conditions. Cela fait deux ans que je suis revenu au Sénégal. La première année était dure. Il fallait se débrouiller.  Parfois, tu n’as même pas de quoi manger. Le premier ramadan que j’ai passé au Sénégal, c’était en compagnie des Baye Fall dans la rue. Heureusement que j’avais une vision et des rêves. Cela m’a permis d’endurer certaines choses. Mais l’art me donne toujours plus de motivation.

Donc on peut dire que l’art est votre exutoire…

À travers mon art, il y a toujours un message qui a pour but d’attirer l’attention du destinataire.  À chaque fois que je dessine, il y a une stratégie derrière afin d’atteindre les personnes visées. Et c’est cela qui me rends heureux.  Parfois je vois l’ampleur de ma présence sur les réseaux et je demande : pourquoi moi ? Pourquoi les gens apprécient-ils tant ce que je fais ? Mais leur encouragement me motive à redoubler d’efforts. À Niomré, dans la région de Louga où je suis né, au Sénégal et partout en Afrique, j'estime que les Africains ont du talent. Et ce talent on doit l’extérioriser.  Les autres n’ont rien de plus que nous.  Mais on doit travailler dur pour faire ressortir notre talent.  Ceux qui ont réussi dans le domaine de l’art n’ont rien fait d’autre que travailler. Car avec le travail, on peut réaliser des choses grandioses. Il faut savoir innover. Et pour cela, je me suis beaucoup intéressé à l’histoire de l’art. Ce qui m’a permis de me rendre compte qu’il y a une évolution constante, mais aussi une révolution. Dans l’aspect révolution, chacun se développe selon son temps en apportant sa pierre à l’édifice. Mais en se développant, il est nécessaire de faire un retour en arrière pour mieux se construire. 

Vous faites sensation sur les réseaux sociaux. Que représentent ces canaux de communication pour vous ?

Aujourd'hui, les réseaux sociaux représentent une grande opportunité qui n'existait pas pour les anciens.  Je trouve que cela fonctionne très bien.  En 2019, Instagram, Facebook, Twitter Watshapp sont des outils essentiels et m’aident dans mon travail.  Et cela les anciens ne l’avaient pas. C’est pour cela que ma manière de dessiner est différente de celle des anciens. Le plus important pour les gens, ce n’est pas de faire des portraits, mais c’est la manière dont tu t’y prends. Aujourd’hui, l’avantage c’est que je peux filmer mon travail et le montrer à tout le monde. Ce n’était pas le cas pour Picasso ou Leonard de Vinci par exemple. Aussi, grâce aux réseaux sociaux, au lieu d’aller faire une exposition à New York, Paris ou Milan par exemple, je le fais sur mes comptes et c’est accessible à tout le monde.

Vous êtes très créatif, notamment dans votre façon de dessiner. Est-ce une manière pour vous de vous démarquer des autres ?

Chacun a son imagination dans sa manière de dessiner. Nous possédons notre propre vision. Ma vision et la tienne par exemple peuvent être différentes. Quand je vois une image que je veux reproduire, je préfère le faire à l’envers. C’est plus facile pour moi. C’est aussi plus rapide. Quand j’ai commencé avec cette méthode, le résultat m’a fasciné. J’ai alors développé une autre méthode qui consiste à dessiner les yeux bandés. Mais attention je ne dis pas que je suis le seul à le faire. Juste que de mon côté, j’ai développé cette technique. Avoir les yeux bandés en dessinant, ce n’est pas le plus important pour moi. Derrière cette technique, je rends hommage aux personnes handicapées. Je veux montrer que ceux qui ont perdu la vue peuvent aussi réaliser des grandes choses. Je veux montrer qu’ils possèdent aussi des capacités. C'est ce message-là que je veux envoyer, montrer aussi qu'on peut avoir les yeux bandés et voir plus loin. 

Des stars internationales comme The Rock se sont intéressées à votre travail en le repostant sur les réseaux sociaux. Pour vous est-ce une consécration ?

Oui. C'est l'un des avantages aussi des réseaux sociaux. Les "repost" sur les réseaux sociaux permettent d'atteindre un plus large public. Lorsque quelqu'un comme The Rock qui a plus de 140 millions de followers publie tes œuvres sur sa page, permettant à tout son public d'y avoir accès, c'est une belle opportunité. Cela me permet d'atteindre un autre public car mon objectif, c'est aussi d'attirer le maximum de personnes. 

 

 

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :