Découvrez 'Culturel', notre nouvelle émission culture
politique
« L’Afrique n’a pas un autre destin en dehors du fédéralisme… » (Cheikh Tidiane Gadio)
02/12/2019
« L’Afrique n’a pas un autre destin en dehors du fédéralisme… » (Cheikh Tidiane Gadio)


 « L’Afrique devrait être aujourd’hui au même niveau que l’Inde, la Chine, le Brésil ». Cette conviction est celle du vice-président à l’Assemblée nationale,  Cheikh Tidiane Gadio. Le patron de Luy Jot Jotna animait une conférence à la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Thiès, sur l’initiative des jeunes du mouvement And Sopi Thiès. De l’avis de l’ancien ministre des Affaires étrangères du Sénégal, « l’Afrique n’a pas un autre destin en dehors du fédéralisme et il urge de faire basculer l’Afrique sur la pente de son destin fédéral. A en croire le journal L’As qui a donné l’information,  Gadio cite Béchir Ben Yahmed de Jeune Afrique qui disait que « si l’on créait les Etats-Unis d’Afrique, le lendemain on serait le quatrième pays du monde ».

« Personne ne pourra nous convaincre que nous aurons le temps de bâtir 54 pays africains, 54 Etats-nations, 54 Etats qui réunissent les attributs de souveraineté, qui sont capables de se défendre seuls, d’assurer leur souveraineté alimentaire, leur autonomie en éducation, en santé, en agriculture, en infrastructures », affirme Gadio.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :