logo intelligences
logo intelligences
ALERTE COVID-19 : « Un consortium d'industriels va fabriquer 10000 respirateurs d'ici mi-mai » (Macron)
economie
Résultats de Sonatel en 2019 : « 1086,8 milliards FCFA de chiffre d’affaires, dont 80% qui restent dans nos pays » (DG)
28/02/2020
Résultats de Sonatel en 2019 : « 1086,8 milliards FCFA de chiffre d’affaires, dont 80% qui restent dans nos pays » (DG)


« Malgré la persistance de la crise politique et économique à Bissau, le contexte sécuritaire précaire dans le nord du Mali, les mouvements de contestation politique en Guinée, la morosité économique en Sierra Léone et les évolutions défavorables de l’environnement concurrentiel et réglementaire au Sénégal, le Groupe Sonatel a réalisé en 2019, une performance meilleure que celle de 2018 ». Cette sortie est du Directeur général de Sonatel qui a fait face la presse, vendredi pour présenter les résultats consolidés de son groupe au 31 décembre 2019.

Entouré des directeurs généraux de filiales du Groupre Sonatel et du comité de direction, Sékou Dramé a affiché un chiffre d’affaires de 1086,8 milliards FCFA enregistré en 2019. Comparé à celui réalisé en 2018 (1022 milliards), une croissance de +6,3% a été enregistrée avec, une progression remarquable de +7% au premier semestre 2019.

Pour atteindre ce résultat, le Dg du Groupe Sonatel met en exergue plusieurs facteurs parmi lesquels, « un rythme de déploiement des investissements soutenu courant 2019 ». A l’en croire, « le montant des investissements réalisé en 2019 sur le périmètre consolidé du groupe se chiffre à 207,3 milliards, en croissance par rapport à 2018 de 6,7% ».

Le Groupe Sonatel, toujours selon son Directeur général, « est leader sur tous ses marchés, avec des parts de marché mobile respectives de 53,9% au Sénégal, 58,8% au Mali, 62,6% en Guinée, 55,2% en Guinée Bissau et 48,1% en Sierra Léone où Orange est devenu leader en octobre 2019 ». Et Sékou Dramé d’ajouter : toutes les opérations pays du groupe Sonatel offrent des services 4G voire 4G+ à leurs clients, avec notamment l’obtention en 2019 des licences en Guinée et en Sierra Léone ».

Comme pour ramer à contre courant des adeptes du « France dégage », le patron de Sonatel a affirmé que « 80% de la valeur dégagée dans nos pays. Dans les 20% restants, une bonne partie est réservée aux fournisseurs étrangers, et la part de dividende qui revient à Orange tourne autour de 6% ».

Ces 80% qui restent dans les pays de présence sont, toujours selon notre source, « une contribution à l’économie des pays avec des recettes budgétaires de +610 milliards FCFA à titre d’impôt, taxes, redevances, cotisations sociales, droits de douanes et dividendes dans les pays de présence. S’y ajoutent +250 milliards FCFA de chiffre d’affaires générés au profit des entreprises locales dans les pays de présence ». Ce qui pousse Sékou Dramé à affirmer que le concept de contenu local est bien une marque de fabrique chez Sonatel.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :