bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : « Dans les meilleurs scénarios, on pourrait avoir un vaccin au cœur de l'hiver » (PDG de l'Inserm)
société
Covid-19 : réactions contre la répression des contrevenants au couvre-feu à Dakar
25/03/2020
Covid-19 : réactions contre la répression des contrevenants au couvre-feu à Dakar


Des images vidéo montrent des agents de la force publique qui frappent des piétons ou conducteurs pris en flagrant délit de violation du couvre-feu, ont provoqué une vague d’indignations au niveau de l’opinion.

Ce sont plusieurs vidéos qui ont circulé à travers les réseaux sociaux montrant des scènes où des hommes en tenue, arrêtaient les voitures et battaient les conducteurs à coup de matraques. Des piétons ont également été brutalisés pour avoir violé l’interdiction de circulation à partir de 20 heures.

Les forces de l’ordre déployées pour veiller au respect de l’interdiction relative à la circulation entre 20 heures et 6 heures du matin pour freiner la propagation du Covid-19,  ont fait l’objet de vives critiques sur la toile, sur les ondes des radios et à travers les colonnes des journaux.

Si la plupart des commentaires se sont montrés critiques envers ces méthodes jugées inappropriées, d’autres tout en demandant l’arrêt de cette violence « inacceptable », soulignent que « les forces de défense et de sécurité (FDS) doivent se montrer pédagogues pendant 2 ou 3 jours ». Pour ces derniers, les FDS pourront par la suite « procéder à des arrestations des récalcitrants et les retenir dans les casernes jusqu'au lendemain pour les libérer. Une amende sera alors exigée ».

Selon le Lieutenant Ndiassé Dioum, porte-parole de la Police nationale, il faut que les Sénégalais sachent que nous sommes en train de vivre une situation exceptionnelle et que les forces de police ne font rien qui est en porte à faux de leur mandat. Avant de conclure pour dire que les populations doivent respecter les décisions prises par les autorités. 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :