logo intelligences
logo intelligences
ALERTE COVID-19 : 81 cas positifs dont 2 importés
Le coin santé
Quatre conseils d’un ostéopathe pour bien « télétravailler »
09/05/2020
Quatre conseils d’un ostéopathe pour bien « télétravailler »


Andrew Doody est un ostéopathe qui travaille à la clinique Fleet Street au Royaume-Uni. En ces temps de confinement où le télétravail s’impose à beaucoup de professionnels, il est parfois difficile d’adopter les bonnes positions en travaillant de chez soi.   D’une part parce que le lieu n'est pas adapté et d’autre part parce qu’en confinement, nous avons tendance à passer plus de temps devant l’ordinateur. Voici quelques conseils pour bien réussir le télétravail  afin d'éviter des problèmes de santé.

Désignez un espace  de travail fixe dans votre maison, idéalement avec une table et une chaise.

Les chaises de cuisine et de salle à manger ne sont pas aussi confortables que celles du bureau car ces dernières sont réglables. Mais vous pouvez apporter des changements simples pour une posture plus saine. Comme vous assurer que vos pieds sont à plat sur le sol et que vos genoux sont inclinés à 90 degrés. Si vous êtes petit, empilez quelques livres épais sous vos pieds et si vous êtes grand, utilisez quelques oreillers fermes sur la chaise pour mettre vos genoux en ligne.

Ne travaillez pas avec votre ordinateur portable ou votre tablette sur le canapé ou au lit.

Travailler sur le lit ou sur le canapé vous impose une posture qui pourrait entrainer un mal de cou.  Cela entrainera également une couche en forme de C dans votre colonne vertébrale.  Cette position n’est pas naturelle et peut engendrer des douleurs lombaires, des spasmes et des courbatures dans votre cou. Si vous n’avez pas de table et que vous devez utiliser votre canapé, évitez de vous affaisser. Utilisez un petit oreiller ou roulez une serviette et mettez-la dans la courbe du bas du dos pour vous aider à rester assis.



Éviter  le « cou  de l’ordinateur portable »

L’ordinateur portable est idéal pour réaliser des tâches ponctuelles. Mais si vous travaillez avec cet outil durant de longues heures, vous pourriez  ressentir des douleurs dans votre cou et des spasmes dans le milieu et le bas du dos, ainsi que des douleurs à l’épaule et au poignet. C’est parce que l’écran est fixé au clavier et que vous ne pouvez pas l’ajuster sans compromettre votre cou. Vous vous pencherez vers l’avant, en fléchissant la section thoracique supérieure de votre colonne vertébrale. Et au lieu de vous asseoir confortablement au-dessus de votre cou sans effort musculaire, il se déplacera d’un pouce ou plus vers l’avant, laissant le cou agir comme une grue, le tirant vers l’arrière. Les muscles plus gros de la région, conçus pour fonctionner pendant de courtes périodes à une intensité plus élevée, doivent alors travailler pendant des heures pour maintenir cette position inconfortable, ce qui cause des tensions et une accumulation d’acide lactique.



Utilisez une souris et un clavier séparés

Placez votre clavier assez loin pour que vos bras reposent à plat et confortablement sur la table. Ensuite, élevez votre ordinateur portable en utilisant quelques livres de cuisine de taille décente afin que vos sourcils soient au niveau du haut de l’écran. Cela vous empêchera d’enfoncer votre menton dans votre poitrine ou de vous pencher vers l’avant et de trop fléchir les muscles à l’arrière de votre cou. La souris séparée vous empêchera d’amener votre coude de côté pour utiliser le tapis de souris de l’ordinateur portable, ce qui peut entraîner une tendinite du coude, des douleurs à l’épaule et au canal carpien ou des lésions répétitives aux poignets.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :