logo intelligences
logo intelligences
ALERTE COVID-19 : 81 cas positifs dont 2 importés
international
Macron dément la pénurie de masques et s’explique
19/05/2020
Macron dément la pénurie de masques et s’explique


Dans un documentaire diffusé sur BFM TV lundi soir, Emmanuel Macron a assuré que le France n'a « jamais été en rupture » de masques. « Ce qui est vrai, c'est qu'il y a eu des manques, il y a eu des tensions. C'est ça qu'il faudra regarder, pour le corriger, pour le prévenir », a indiqué le chef de l'État. Il a même certifié que l'exécutif avait mis en place « une doctrine restrictive » pour justement « ne jamais être en rupture », et assurer ainsi du matériel aux soignants. De quoi expliquer certains manques, notamment dans les pharmacies. « Il y a eu ensuite un approvisionnement renforcé et une production renforcée », a-t-il poursuivi.

Face aux difficultés de production et à l'approvisionnement, Macron a reconnu qu'il faudrait, à l'avenir, « changer de logique en profondeur sur certains de ses sujets qui nous paraissaient totalement innocents ». « Ayons collectivement l'honnêteté de dire qu'au début du mois de mars, encore plus au mois de février, ou de janvier, personne ne parlait des masques parce que nous n'aurions jamais pensé être obligés de restreindre leur distribution pour les soignants », a-t-il réclamé, se tournant vers l'opposition.

Ces nouvelles déclarations d'Emmanuel Macron ont immédiatement été critiquées par certains membres de l'opposition, à commencer par la présidente du RN, Marine Le Pen. « Comment le président peut-il oser dire cela alors que son gouvernement a menti sur l'utilité même des masques justement pour cacher la pénurie ? Ces propos sont une provocation insupportable compte tenu de la situation!», a-t-elle dénoncé. 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :