logo intelligences
logo intelligences
ALERTE COVID-19 : La Nouvelle-Zelande a franchi la barre des 100 jours sans aucun nouveau cas
faits divers
Le parquet requiert la perpétuité contre les présumés meurtriers du commandant Tamsir Sané
26/06/2020
Le parquet requiert la perpétuité contre les présumés meurtriers du commandant Tamsir Sané


La chambre criminelle de Tambacounda a jugé jeudi le meurtre du commandant Tamsir Sané qui a eu lieu lors d’une intervention à la Brigade de Koumpentoum. Les six prévenus meurtriers sont accusés de délits d’association de malfaiteurs, tentative de vol en réunion avec usage de véhicule, effraction port et usage d’armes et de violences ayant entraîné la mort et des blessures.

Dans la plaidoirie de la partie civile, l’avocat réclame 300 millions de francs CFA en guise de dommages et intérêts pour la famille du défunt commandant et 15 millions de francs CFA pour chacun des deux gendarmes blessés. La défense a plaidé la clémence. Le délibéré est prévu le 2 juillet prochain. Le procureur général a requis la peine maximale contre Idrissa Sow alias Peulh bou rafét, le principal acteur dans l’affaire.

Les faits remontent dans la nuit du 25 au 26 juillet 2019, aux environs de 3 heures du matin, lorsque des malfaiteurs ont attaqué le Bureau de Poste Finances de Koumpentoum. Alertés par le gardien de la Poste, le commandant de Brigade de la gendarmerie, l’adjudant-major, Tamsir Sané, et ses éléments se rendent sur les lieux. Attaqués par des coups de feu, il sera atteint à la tête.

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :