bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : 40 nouveaux cas positifs et 2 décès enregistrés ce dimanche au Sénégal
politique
Le plan de l'Etat pour concilier relance économique et baisse des contaminations
07/08/2020
Le plan de l


Le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye va expliquer ce vendredi après-midi à la presse la manière dont lui et son collègue des Forces armées vont déployer le « dispositif spécial » tel que demandé par le président Macky Sall, hier mercredi en Conseil des ministres. L'équipe gouvernemantale, alertée par les services de santé, s'inquiète du non-respect des gestes barrières constaté dans l'espace public. 

Le chef de l’Etat veut que le nouveau dispositif soit axé au niveau des plages, des rassemblements et sur l’étendue du territoire national.

Ainsi, il « a lancé un appel à la jeunesse pour conforter au quotidien le plaidoyer communautaire pour l’observance généralisée des mesures barrières et le port obligatoire et systématique du masque dans les transports et les lieux recevant du public, sous peine d’amende, en cas d’infraction ».

Après la levée de l'état d'urgence et des principales mesures de restriction de circulation, le Sénégal a enregistré un nombre croissant de cas de contaminations et de décès. 

A la date de ce jeudi 06 août, le Sénégal recense 10.715 cas de coronavirus dont 7101 guéris et 223 décès. 3390 patients sont sous traitement dont 33 cas graves.

L'idée du Président Macky Sall est de lutter efficacement contre le cornavirus sans pour autant recourir à des mesures drastiques tellles que le confinement, qu'il soit total pu partiel. Le Président de la République a, particulièrement, insisté lors du Conseil des ministres sur l’importance qu’il accorde à la relance de l’économie nationale, à travers l’ajustement et l’alignement du Plan d’Actions Prioritaires (PAP II) du PSE, aux opportunités et contraintes nées de la pandémie de la COVID-19.

Pour trouver l'équilibre idéal entre urgence sanitaire et préoccupations, le chef de l'Etat a présidé hier un Conseil présidentiel sur le Covid-19. "Le plan de riposte a été évalué et des perspectives dégagées pour endiguer la propagation du virus. Un appel à été lancé pour renforcer l'engagement communautaire et citoyen.  Mais cette lutte ne doit pas nous empêcher de vivre, de travailler, de protéger notre économie, mais aussi de protéger la santé de nos populations »,", a-t-il indiqué. 

L'Etat mise donc sur le sens de la responsabilité individuelle des Sénégalais pour endiguer la propagation du virus. Et, il n'hésitera pas à user de mesures coercitives pour faire respecter les gestes barrières basiques dans l'espace public. 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :