bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : Coronavirus : nouveau pic de contaminations au Royaume-Uni
international
Des milliers de personnes manifestent contre le gouvernement après les explosions à Beyrouth
09/08/2020
Des milliers de personnes manifestent contre le gouvernement après les explosions à Beyrouth


Des milliers de Libanais, en colère contre leurs dirigeants, descendent à nouveau dans la rue, quatre jours après qu’une énorme explosion a fait au moins 158 morts et plus de 6000 blessées

En début d'après-midi, les manifestants ont convergé sur la place des Martyrs, épicentre traditionnel des manifestations, avec pour mot d'ordre "Le Jour du jugement", rapporte l’AFP.  Des guillotines en bois ont été installées et certains manifestants ont brandi des cordes, un nœud coulant à leur extrémité. "Le peuple veut la chute du régime", ont-ils scandé, brandissant des pancartes réclamant le départ des "assassins".

"Après trois jours passés à déblayer les décombres et panser nos plaies, il est temps de laisser exploser notre colère et de les sanctionner pour avoir tué des gens", a déclaré un manifestant rencontré par l'AFP. "Nous devons nous dresser contre tout le système (...) le changement doit être à la mesure de l'ampleur de la catastrophe."

En début de soirée, la police libanaise a annoncé qu'un policier avait été tué. "Un membre des Forces de sécurité intérieure est décédé (...) en aidant des personnes coincées dans l'hôtel Le Gray", a déclaré cette source, affirmant qu'il avait "été agressé par un certain nombre d'émeutiers qui ont entraîné sa chute et sa mort".

Le Premier ministre Hassan Diab a annoncé qu'il allait proposer des élections législatives anticipées et se dit prêt à rester au pouvoir "pendant deux mois", le temps que les forces politiques s'entendent à ce sujet.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :