bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : Plus d'un million de cas en Colombie
Le coin santé
Quel est ce traitement suivi par Donald Trump ?
06/10/2020
Quel est ce traitement suivi par Donald Trump ?


A l’instar de Boris Johnson au Royaume-Uni ou encore de Jair Bolsonaro au Brésil, le président américain Donald Trump a été infecté par la Covid-19.  Si dans un premier temps ses médecins ont affirmé qu’il était dans un état stable et n’avait pas besoin d’oxygénation, le ton a changé quelques jours après. L’Etat de santé du président américain serait « inquiétant ». Hospitalisé à l’hôpital militaire de Walter Reed près de Washington, il a reçu un traitement expérimental composé d’anticorps et du Remdesivir.  Ce médicament antiviral est utilisé aux Etats-Unis contre le coronavirus.

C’est un médicament expérimental produit par le laboratoire américain Gilead Sciences, qui a initialement été développé pour soigner les malades de la fièvre hémorragique Ebola. Il s'était montré prometteur lors d'essais en 2016, et avait été ensuite testé lors d'une étude de grande ampleur en République démocratique du Congo, qui le comparait à trois autres traitements. Cette étude s'est achevée en 2019 et n'a pas conclu que le médicament permettait une augmentation du taux de survie aussi importante que celle de deux autres traitements.

En février, l'Institut national des maladies infectieuses annonçait qu'il allait se pencher sur le remdesivir dans le traitement contre le virus SARS-CoV-2, à l'origine de la maladie Covid-19, car il avait donné des résultats prometteurs chez les animaux contre d'autres coronavirus, du SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère) et MERS (Syndrome respiratoire du Moyen-Orient). « Bien que les résultats étaient clairement positifs du point de vue de leur sens statistique, ils étaient modestes », avait prévenu sur NBC le directeur de l'Institut national des maladies infectieuses, Anthony Fauci.

« Ce traitement est utilisé pour les patients qui ne sont pas encore en réanimation, mais qui ont besoin d’une oxygénothérapie, juste avant que cela s’aggrave », a expliqué pour sa part, le docteur Martin Blanchier spécialiste en santé publique, cité par LCI.

Concernant l’anticorps administré à Trump, il est développé par la société Regeneron.

Nommé REGN-COV2, c’est une combinaison de deux anticorps monoclonaux. Donald Trump n’a reçu que « 8 grammes,» soit la dose maximale, a précisé un communiqué de la Maison Blanche.

 Ce traitement, encore en cours d'essais cliniques à grande échelle, (phase 3), est disponible pour un « usage compassionnel », c'est-à-dire en cas d'urgence, pour des malades en impasse thérapeutique, après une approbation de la Food and Drug and Administration (FDA) sur une base individuelle, soulignent les Echos.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :