bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : L’Allemagne franchit la barre des 10 000 morts
Le coin santé
Covid-19 : Doit-on s’inquiéter de la recrudescence des cas de réinfection ?
15/10/2020
Covid-19 : Doit-on s’inquiéter  de la recrudescence des cas de réinfection ?


Au tout début de la pandémie du coronavirus, la question de l’immunité des cas déjà infectés a été soulevée. A l’époque, plusieurs scientifiques ont rapporté qu’une personne qui a contracté le virus est immunisée donc ne peut-être réinfectée. Jusqu’à ce que le 24 août dernier, un premier cas de réinfection soit signalé à Hong Kong.

 Le patient, un homme de 33 ans résidant à Hong Kong, avait été testé positif une première fois le 26 mars, après avoir présenté des symptômes (toux, fièvre, maux de tête et de gorge). Une fois guéri, il a été testé négatif à deux reprises. Le 15 août, il a de nouveau été testé positif à l'aéroport de Hong Kong alors qu'il revenait d'Espagne via le Royaume-Uni. Il ne présentait cette fois aucun symptôme.

"Ce cas montre qu'une réinfection peut survenir quelques mois seulement après avoir été guéri d'une première infection", indique dans un communiqué le département de microbiologie de l'université de Hong Kong, selon laquelle quatre mois et demi séparent les deux infections. 

Depuis ce cas hongkongais, plusieurs autres ont été signalés dans d’autres pays, notamment en Belgique, au Pays-Bas et en Equateur. Selon les scientifiques, une vingtaine de cas ont été recensés officiellement dans le monde. Il pourrait y en avoir davantage, soulignent-ils

Une nouvelle étude publiée dans la revue médicale The Lancet infections Deseases a d’ailleurs suggéré qu’une réinfection est bel et bien possible. Les travaux font cas d’un homme, un Américain de 25 ans ayant deux fois le coronavirus à un mois et demi d’intervalle.

« Le fait que des réinfections soient possibles pourrait vouloir dire qu'un vaccin ne serait pas totalement protecteur. Mais dans la mesure où le nombre de cas est minuscule, cela ne doit pas nous dissuader d'en développer », avance prudemment le professeur Brendan Wren, cité par l'organisme britannique Science Media Centre (SMC).

« Les gens qui ont été testés positifs à la Covid-19 devraient continuer de prendre des précautions, comme la distanciation physique, le port du masque et le lavage des mains » a indiqué à l’AFP, le professeur Mark Pandori

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :