bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : La Russie a commencé la vaccination de ses militaires
economie

Polémique sur le taux de chômage au Sénégal : comment le gouvernement tente de désamorcer la bombe

20/10/2020
Polémique sur le taux de chômage au Sénégal : comment le gouvernement tente de désamorcer la bombe


Alors que le coronavirus n’a pas fini d’impacter négativement le marché du travail africain, l’Organisation internationale du Travail (OIT) prédit encore  un avenir sombre pour l’emploi en Afrique subsaharienne. Dans son nouveau rapport  « Emploi et questions sociales dans le monde: Tendances 2020 », publié récemment, l’OIT a soutenu que les problèmes du marché du travail dans  cette région devraient s’accentuer dans un proche avenir. Cette situation, souligne le document se justifie  du fait que la main-d’œuvre jeune de l’Afrique connaît une très forte croissance en chiffres absolus.

Par ailleurs, l’organisation a dévoilé le top 5  des pays africains les plus touchés par le chômage. Il s’agit respectivement  du Burkina Faso (77,00%), du Sénégal (48,00%), du Kenya (40,00%), du  Djibouti (40,00%) et  du Congo (36,00%).

Des chiffres alarmants pour le cas spécifique du Sénégal que conteste néanmoins le gouvernement. Pour le ministre du Travail, Samba Sy, le taux de chômage au Sénégal "ne dépasse pas 16%". 

Alioune Ndoye, ministre de la Pêche, a également rejeté ces statistiques. « Je n’y crois pas parce que je sais qu’à l’Agence nationale de la statistique et de la démographie, ce sont des professionnels qui y sont et toute l’économie généralement se base sur les données de ces messieurs et eux, ils parlent de 16% », explique-t-il dans le Jury du dimanche. Avant d’ajouter : « Nous ne pouvons être troisième au monde. C’est un problème de logique. Ce classement ne me frustre pas mais je n’y crois pas. Je ne lui donne pas le crédit que d’autres voudraient lui donner », précise le ministre.

Même son de cloche du côté de Maodo Malick Mbaye, Directeur général de l’Agence nationale de la maison de l’outil (Anamo) : "Le seul classement crédible trouvé dans le site ILOSTAT du BIT classant les pays le plus touchés par le chômage s’établit comme suit : 1er. Malawi : 28.7% de chômage en 2019, 2ème. Afrique du Sud : 28.5% de chômage en 2019, 3ème. Kosovo : 25.6% de chômage en 2019, 4ème. Palestine territoire occupé : 25.3% de chômage en 2019. L’Agence nationale la statistique et de la démographie (Ansd), institution faîtière et très crédible, travaillant sur une base améliorée de la définition du Bit donne un taux de chômage de 16.9% au dernier trimestre de 2019". 

Du côté de l'opposition, néanmoins, cette affaire est du pain béni et la coalition Jotna n'a pas manqué de fustiger la politique de l'emploi du Sénégal : "La politique de l’emploi du Sénégal est un désastre et tout porte à croire que cela va s’empirer à cause d’un pilotage à vue de l’économie et d’une mauvaise gestion des richesses nationales et ressources naturelles". 

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :