bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : 44 nouveaux cas positifs, 40 guéris, 1 décès enregistrés ce jeudi
economie

Déficit d’eau à Dakar : la forte augmentation de la demande en cause selon la DG de Sen’Eau

20/11/2020
Déficit d’eau à Dakar : la forte augmentation de la demande en cause selon la DG de Sen’Eau


Les nouvelles adductions au réseau hydraulique ont augmenté de 50% à Dakar ces trois dernières années, une situation ayant occasionné une hausse de la consommation à l’origine du déficit d’eau noté dans certains quartiers de la capitale, selon les propos de Jany Arnal, directrice générale de Sen’Eau, en charge de l’exploitation et de la distribution de l’eau potable en zone urbaine et péri-urbaine au Sénégal, rapportés par l’APS.

« Sur Dakar, le nombre de compteurs d’eau de bâtiment et d’immeuble a augmenté, en trois ans, de 50%. C’est-à-dire qu’une simple maison s’est transformée en immeuble et plusieurs appartements de plusieurs pièces d’eau, donc des consommations importantes, de l’ordre de 80.000 m3 par jour », a-t-elle indiqué. Cette situation explique le déficit d’eau noté dans certains quartiers de Dakar, soutient Mme Arnal au terme, jeudi, d’une visite des travaux de la troisième usine de traitement d’eau de Keur Momar Sarr (KMS3).

« Aujourd’hui, il y a un manque d’eau dans certains quartiers. Il faut savoir que les consommations en cette période de chaleur augmentent. Nous sommes en période de pointe », sans compter « une évolution démographique et une urbanisation galopante », a-t-elle souligné, en présence de son homologue Charles Fall de la Société nationale des eaux du Sénégal (SONES), chargée de la gestion du patrimoine de l’hydraulique urbaine, du contrôle de la qualité de l’exploitation et de la sensibilisation du public.

Mme Arnal assure que « tous les ouvrages fonctionnent. Les forages ont été réhabilités et 10 autres équipés », mais face à l’augmentation de la consommation, à l’urbanisation doublée d’une concentration des demandes, « on est parfois en déficit dans certains quartiers, surtout en période de pointe ». « L’usine de KMS3 est là pour répondre à ces demandes grandissantes », a-t-elle promis, soulignant que l’équipe appelée à s’occuper de cette usine « de dernière technologie » a été déjà recrutée et formée, a indiqué la DG de Sen’Eau.

 

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :