bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : Pandémie : la Chine et l'OMS auraient pu agir plus vite, selon des experts
A lire dans le magazine

Barack Obama raconte ses années présidentielles et bien plus dans « Une terre promise »

21/12/2020
Barack Obama raconte ses années présidentielles et bien plus dans « Une terre promise »


Le premier tome des mémoires de l’ancien Président des États-Unis est disponible depuis le 17 novembre. Dans ce premier volet, Barack Obama revient sur son parcours et plonge le lecteur dans l’intimité de la vie d’un Président. Le livre  bat déjà des records de ventes. 

Il y a deux  ans, c’est son épouse Michelle Obama qui a eu un grand succès avec ses mémoires intitulés « Devenir » (Becoming en VO). En effet, selon le New York Time, en novembre 2020, le livre s’est vendu à 14 millions d’exemplaires dans le monde

 Depuis le 17 novembre, l’ancien Président des États-Unis a rendu public les siens. Il a annoncé que ce n’est que le premier tome. «Une terre promise», publiée aux éditions Fayard, se classe dès sa première semaine numéro 1 des ventes de livres en France du classement GfK pour Livres Hebdo. Dans ce premier tome, celui qui est né d’un père kenyan et d’une mère américaine originaire du Kansas, évoque son enfance, en soulignant son côté multiculturel. On y apprend d’ailleurs que sa grand-mère maternelle l’appelait Barry, une forme anglicisée de son prénom Barack.

Comme on s’y attend, ce n’est pas le côté familial qui prime ici. Le premier Président noir des États-Unis y aborde la politique américaine, son parcours personnel qui l’a conduit jusqu’à la Maison Blanche, la pandémie du coronavirus qui  secoue fortement les États-Unis, à l’instar des autres pays du monde. Dans la préface, il reconnait que le livre arrive à un moment où la démocratie semble vaciller parce que, dit-il, le pays est « réellement divisé.»

Il explique notamment  le choix de son mythique slogan « Yes we Can ». Il y évoque la fin de son second mandat, marqué par l’assassinat d’Oussama Ben Laden. Dans ce passage, Obama prend soin de décrire le processus menant à la décision du lancement du commando qui a entraîné la mort du terroriste le plus recherché au monde, à l’époque. Il explique également sa relation avec le nouveau Président élu des États-Unis, Joe Biden et les raisons qui l’ont conduit à le choisir comme colistier en 2008. L’auteur décrit son ancien colistier comme un homme « décent, honnête et loyal»

Sur l’écriture de ses mémoires, le 44e Président des États-Unis confie qu’il est de la vieille école. « J’écris d’abord à la main. J’avais établi un plan du livre. J’ai utilisé des bloc-notes. J’étais très pointilleux sur le stylo que j’utilisais. Je griffonnais des idées de mon écriture de gaucher, que je transcrivais ensuite sur mon ordinateur. Et c’est en général à ces moments-là que mon premier jet prenait forme », raconte-t-il dans une interview promotionnelle.

Barack Obama dit espérer, à travers ses mémoires,rendre compte de sa franchise, de son expérience en tant que Président, des événements, des personnes  qui ont contribué à façonner ses huit années et donner un aperçu de ce qui présidait à ses prises de position.

« J’espère aussi donner aux gens une idée de ce que c’est qu’être Président des États-Unis, les hauts et les bas auxquels on est confronté. Montrer que c’est avant tout un métier, exercé certes dans un bureau très célèbre, où on est confronté à des défis, des joies et des frustrations que connaissent tous ceux qui ont des métiers difficiles, » souligne-t-il

Il dit aussi vouloir montrer ce que lui et sa famille ont traversé durant cette période. « J’espère parvenir à inspirer les jeunes gens, à leur révéler comment un jeune homme, en proie à de nombreuses questions, a entrepris de s’intéresser à des sujets qui dépassaient ma propre personne », a-t-il confié dans un entretien accordé à sa maison d’édition.

 

Critiques

« Ce n'est pas simplement que ce livre évite d'être lourd, comme on pouvait s'y attendre, voire pardonner, d'un mémoire lourd, mais qu'il est presque toujours agréable de lire, phrase par phrase, la prose magnifique par endroits, le détail granuleux et vif. »

Chimamanda Ngozi Adichie , auteure nigériane pour le New York Times

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :