bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : Pfizer annonce avoir un « plan » pour limiter les retards de livraisons des vaccins
international

Procédure de destitution : Donald Trump mis en accusation par le Congrès pour la deuxième fois

14/01/2021
Procédure de destitution : Donald Trump mis en accusation par le Congrès pour la deuxième fois


Une majorité d'élus de la Chambre des représentants a voté, mercredi 13 janvier, la mise en accusation formelle de Donald Trump pour avoir incité aux violences du Capitole, ouvrant la voie à un deuxième procès historique du président des Etats-Unis. 

Il fallait 217 voix pour que l'acte d'inculpation le visant soit adopté par la Chambre des représentants. Le seuil a été atteint et même dépassé. L'ensemble des démocrates et dix républicains de la chambre basse ont voté en faveur de l'impeachment. Au total, l'acte d'accusation a obtenu 232 voix contre 197.

« Aujourd’hui et d’une manière bipartisane la chambre a démontré que personne n’est au dessus des lois, pas même le président », a lancé Nancy Pelosi avant de signer la mise en accusation de Donald Trump. La cheffe de la majorité démocrate à la chambre a assuré que cela lui brisait le cœur. Mais elle a réussi l’impensable : rallier dix élus républicains pour inculper le président.

Jamais autant d’élus du parti au pouvoir à la Maison Blanche n’ont voté en faveur de la mise en inculpation de leur président. Lors de la première procédure en destitution intentée contre Donald Trump, aucun républicain ne s'était exprimé pour.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :