bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : Pfizer annonce avoir un « plan » pour limiter les retards de livraisons des vaccins
Santé

Covid-19 : Macky Sall évoque la gravité de la situation et prône une « mobilisation nationale »

14/01/2021
Covid-19 : Macky Sall évoque la gravité de la situation et prône une « mobilisation nationale »


Le chef de l’Etat a insisté mercredi en Conseil des ministres sur la gravité de la situation sanitaire, appelant à une « mobilisation nationale 24h/24 » dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. La réunion du Conseil des ministres s’est tenue par visio-conférence. Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a fait état mercredi de neuf décès et de 198 nouvelles contaminations au coronavirus au cours des dernières vingt-quatre heures.

Le Sénégal a recensé au total 21.883 cas positifs de coronavirus dont 18.621 guéris et 489 décédés, depuis l’apparition de la maladie sur son territoire, le 2 mars. Selon le ministère de la Santé et de l’Action sociale, 2.772 patients sont encore sous traitement.

Le président de la République a rappelé que la propagation exponentielle, la sévérité et la gravité de la maladie, au regard des capacités et conseils des experts de notre système sanitaire, l’ont amené à décréter l’état d’urgence assorti d’un couvre-feu sur l’étendue des régions les plus touchées : Dakar et Thiès. Macky Sall a invité dans cet esprit, le ministre de la Santé à ’’poursuivre la décentralisation effective et rapide dans les régions du Samu national’.  

Le président de la République a indiqué également « la nécessité d’accélérer la mise en œuvre urgente de la stratégie nationale de vaccination, dotée d’un budget conséquent ». Il a insisté sur l’impératif de respecter les gestes barrières et les protocoles sanitaires ; réguler les horaires d’ouverture et de fermeture des marchés. Il a également évoqué l’impératif de « réadapter le fonctionnement des établissements de santé (hôpitaux, centres de santé etc.) ; déployer avec le Samu national, des dispositifs préventifs et pragmatiques de prise en charge à domicile ».

Il faut aussi « surveiller une éventuelle mutation du virus et contrôler davantage les entrées au niveau de nos frontières », a dit Macky Sall. Le chef de l’Etat a demandé « dans ce contexte général, aux ministres sectoriels de réorganiser avec les acteurs, l’adaptation temporaire des activités économiques et sociales durant ce mois de janvier 2021 ».

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :