bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : 8 nouveaux décès, 205 cas positifs ce mercredi
international

Ouganda : le Président Museveni réélu pour un sixième mandat sur fond de contestations

17/01/2021
Ouganda : le Président Museveni réélu pour un sixième mandat sur fond de contestations


Le président sortant Yoweri Museveni est réélu avec plus de 58,6% des votes, ce qui correspond à un peu plus de 5 850 000 voix. Le principal candidat de l’opposition, Bobi Wine, sous son vrai nom Robert Kyagulanyi, du parti National united plateforme (Plateforme de l'unité nationale), obtient, lui, 34,83% des voix, soit 3 775 000 votes.

Le directeur de la commission électorale a demandé à tous les candidats et à leurs partisans de rester calmes et d’accepter les résultats. Vendredi matin, l’opposant Bobi Wine, dans une conférence de presse, chez lui, à Magere, avait déclaré avoir certainement gagné cette élection et l’avoir gagnée de loin. Il a appelé tous les Ougandais à rejeter le chantage que représente, selon lui, ce scrutin.

 Selon M. Wine, cette élection a fait l’objet du « pire trucage jamais connu » en Ouganda. Il a promis de fournir des preuves vidéo une fois l’accès à Internet rétabli.

Le député de 38 ans et ex-chanteur de ragga, populaire auprès de la jeunesse ougandaise, a dénoncé des fraudes massives – telles que des bourrages d’urnes, des bulletins préremplis, des électeurs n’ayant reçu les bulletins que pour les législatives ou des agressions contre les observateurs de son parti, parfois chassés des bureaux de vote.

Depuis vendredi soir, des soldats encerclent son domicile, en périphérie de la capitale, Kampala. Son parti dénonce « une assignation à résidence », là où le gouvernement affirme que les militaires assurent sa sécurité.

Le parti de M. Wine, la Plate-forme de l’unité nationale (ou NUP, pour National Unity Platform, en anglais), n’a pas exclu la possibilité de manifestations. « Les gens sont en colère parce que leur vote a été volé. Ils n’ont pas besoin de moi ou de Bobi [M. Wine] pour leur dire de se mettre en colère, a déclaré le porte-parole du NUP, Joel Ssenyonyi. Même nous, nous ne pouvons pas les contrôler. »

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :