bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : 8 nouveaux décès, 205 cas positifs ce mercredi
culture

Musée de civilisations noires : Hamady Bocoum souligne le symbolisme de l'exposition sur Léonard De Vinci

17/01/2021
Musée de civilisations noires : Hamady Bocoum souligne le symbolisme de l


L’exposition des 17 chefs d’œuvres du peintre italien Léonardo De Vinci (1452-1519), dont « La Joconde » et la fresque de « la Cène », ouverte samedi 16 janvier 2021, au Musée des civilisations noires (MCN) à Dakar, s’inscrit dans « la promotion de la diversité et du dialogue des cultures », a souligné son directeur général, le professeur Hamady Bocoum. Elle offre à voir ainsi en un seul lieu, par le biais d’une reproduction numérique rendue possible par la « RAI Com » (la branche commerciale de l’audiovisuel public italien), les plus célèbres tableaux du génie de Florence.

Parmi les tableaux exposés, il y a le portrait de « La Joconde » dont l’original se trouve au musée du Louvre à Paris, « l’Annonciation, « La Cène » qui reproduit la fresque murale de l’Eglise de Santa Maria delle Grazie à Milan, Les « Vierges de Roger » dont l’une est à Paris et l’autre à Londres. Chaque toile est accompagnée d’un panneau expliquant le contenu et les conditions de réalisation de l’œuvre. 

« Ce qui est intéressant dans ce que nous sommes en train de faire ici, cette exposition de Léonardo de Vinci, c’est la promotion de la diversité et surtout le dialogue des cultures et des approches », a déclaré M. Bocoum lors de la conférence de presse virtuelle via zoom. « Le Musée des civilisations noires se veut un espace de rencontre universelle de toutes les civilisations. Ce qui était important dans le corpus de Senghor, c’est l’universel. C’est avec beaucoup de plaisir que nous recevons Léonardo De Vinci », estime le directeur du MCN, qui a co-animé cette rencontre avec l’ambassadeur d’Italie au Sénégal, son Excellence Giovanni Umberto de Vito. 

Selon lui, « l’Afrique est presque sevrée des artistes classiques ». « (…) autant en Europe il y a la possibilité de voir l’art africain, autant en Afrique il doit y avoir des possibilités de regarder les chefs d’œuvres de l’art européen, asiatique. Je crois que c’est cela la mondialisation culturelle. La mondialisation, il n’y a plus les indigènes et les autochtones, mais la culture monde ».  

L’exposition « Opéra Omnia Léonardo » qui signifie « Toutes les œuvres complètes de Léonard » en latin, dont le coup d’envoi a été donné samedi à 16 heures par le directeur du musée des civilisations noires et l’ambassadeur d’Italie au Sénégal, boucle la tournée mondiale de la célébration des 500 ans de l’artiste, à Dakar.  

Elle permet aux visiteurs d’être en immersion avec le travail du génie de Florence à travers ces 17 tableaux les plus célèbres de son œuvre. Le Musée des civilisations offre à voir jusqu’au 28 février prochain cette exposition en virtuel et en présentiel en respectant les mesures barrières et la distanciation sociale en cette période de pandémie liée au Covid-19.  

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :