ALERTE COVID-19 : 65 nouveaux cas positifs, 51 guéris, 1 décès ce jeudi
Le coin santé

Détecté au Sénégal, quelles sont les spécificités du variant britannique ?

29/01/2021
Détecté au Sénégal, quelles sont les spécificités du variant britannique ?


L'annonce de la détection du variant britannique au Sénégal a suscité un petit vent de psychose chez la population. Pour l’instant, toutefois,  un seul cas a été recensée selon les autorités sanitaires. Sur un patient étranger, résident au Sénégal, et désormais guéri, assure le Docteur El Hadj Mamadou Ndiaye, directeur de la prévention au ministère de la Santé : « Nos investigations vont continuer pour tracer et voir s'il y a eu des contacts et leur nombre, mais pour l'instant, ce n'est qu'une seule personne. Celle-ci était au Sénégal ces derniers mois donc elle n'a pas bougé du pays. Il faut savoir aussi que la recherche de variants, notamment le séquençage, n'est pas systématique chez toute personne positive. C'est selon un certain nombre de critères. »

Mais la question qui agite les débats est : faut-il avoir réellement peur de ce varant britannique ? 

Des données recueillies par plusieurs études laissent suggérer qu’il pourrait être encore plus mortel que la version « classique ». Le variant britannique du Covid-19 est non seulement plus contagieux, mais pourrait également être plus mortel. Deux études séparées de la London School of Hygiene and Tropical Medicine (LSHTM) et de l'Imperial College de Londres ont mis en relation les données répertoriant les cas positifs détectés hors hôpital avec les données de mortalité. Utilisant des méthodes légèrement différentes, elles évaluent toutes les deux à environ 30 % le risque supplémentaire de mourir lié au nouveau variant. D'autres études de l'université d'Exeter et de l'agence de santé publique Public Health England ont conclu à des risques encore plus élevés.

Une plus grande létalité confirmée par les autorités politiques britanniques. « En plus de se propager plus rapidement, il semble également maintenant qu'il existe des preuves que ce variant peut être lié à un degré plus élevé de mortalité », a expliqué Boris Johnson, le Premier ministre britannique. 

Le Royaume-Uni est le pays le plus endeuillé d'Europe par la pandémie avec près de 100 000 morts. Le pays s'est reconfiné pour la troisième fois pour tenter d'endiguer cette nouvelle vague du virus. 

Au Sénégal, pour l'instant, pas de changement de stratégie, mais la surveillance est renforcée. Les recommandations du ministère de la Santé sont pratiquement identiques à celles qui étaient en cours. C'est notamment l'observance de mesures barrières de manière systématique, leur renforcement et enfin le recours très précoce aux structures de soins. Compte tenu de la virulence de cette souche, les laboratoires ont également redoublé de vigilance autour de du séquençage en cas de besoin. 

À ce jour, le Sénégal enregistre 614 décès liés au coronavirus. Depuis le début de la semaine, le taux de positivité - par rapport au nombre de tests réalisés - oscille entre 8 et 16%.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :