bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : 11 décès et 236 patients guéris ce dimanche
economie

Banque mondiale : le Sénégalais Makhtar Diop, nouveau directeur général de l’IFC

18/02/2021
Banque mondiale : le Sénégalais Makhtar Diop, nouveau directeur général de l’IFC


L’actuel vice-président de la Banque mondiale pour les Infrastructures, le Sénégalais Makhtar Diop a été choisi pour succéder au Français Philippe Le Houérou à la tête de l’IFC, Société financière internationale, a informé Jeune Afrique ce jeudi 18 février 2021. Membre du Groupe de la Banque mondiale, l’IFC est la plus importante institution mondiale d’aide au développement dont les activités concernent exclusivement le secteur privé dans les pays en développement.

L’institution internationale utilise et mobilise ses produits et services, ainsi que ceux des autres institutions du Groupe, afin d’apporter des solutions de développement adaptées aux besoins de ses clients. Ses ressources financières, son expertise technique, son expérience mondiale et sa culture de l’innovation lui permettent d’aider ses partenaires à surmonter leurs difficultés financières, opérationnelles ou politiques.

Makhtar Diop a été vice-président de la Banque mondiale pour les Infrastructures depuis le 1er juillet 2018. Cette vice-présidence regroupe les pôles Énergie et industries extractives, Transport et développement numérique et Financement des infrastructures et partenariats public-privé (PPP). Dans le cadre de ce poste stratégique, M. Diop a supervisé les actions menées par la Banque mondiale pour combler le déficit d’infrastructures dans les économies émergentes et en développement, tout en développant des solutions durables.

Il occupait auparavant le poste de vice-président de la Banque mondiale pour la Région Afrique (2012-2018), où il a supervisé des engagements d’un montant record de 70 milliards de dollars afin de répondre aux grands défis de développement du continent. Ardent défenseur du droit de l’Afrique à disposer de sources d’électricité propres et abordables, il a également appelé à une hausse des investissements dans les énergies renouvelables et plaidé pour une plus grande interconnectivité régionale dans les secteurs de l’électricité et du transport.

Économiste de formation, Makhtar Diop a démarré sa carrière dans le secteur bancaire avant de rejoindre le Fonds monétaire international (FMI), puis la Banque mondiale. Outre sa carrière dans les organisations internationales, il possède une longue expérience du secteur privé et a par ailleurs occupé des fonctions gouvernementales. En tant que Ministre de l’Économie et des Finances du Sénégal, il a notamment joué un rôle déterminant dans l’adoption de réformes structurelles importantes qui ont contribué, à la fin des années 80, à stimuler la croissance du pays à long terme.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :