bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : Espagne : les cas de Covid-19 en chute libre dans les maisons de retraite
société

Campagne de vaccination : le Président Macky Sall face au défi de l'adhésion populaire

19/02/2021
Campagne de vaccination : le Président Macky Sall face au défi de l


 Le président Macky Sall a procédé, mercredi, dans la soirée, à la réception des premières doses de vaccin contre le nouveau coronavirus acquises auprès de la firme pharmaceutique chinoise Sinopharma.

Ces doses de vaccin convoyées par un vol d’Air Sénégal ont été réceptionnées à l’Aéroport Blaise Diagne de Diass (AIBD) au cours d’un cérémonie à laquelle a participé le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, et ses collaborateurs.

Le Chef de l’Etat a salué en a profité pour saluer ’’la diligence de tout le gouvernement pour permettre au Sénégal d’être parmi les premiers pays en Afrique à disposer d’un des vaccins contre la Covid-19’’.
 
Désormais, le gouvernement sénégalais est tourné vers le déploiement de ces vaccins. Et la campagne sera lancée dès la semaine prochaine, a assuré le ministre de la Santé et de l'Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr : "“Ce qu’il faut noter en termes de date, est que dans l’urgence on va dès lundi installer la commission nationale de suivi et de contrôle des opérations de vaccination. Et dès mardi, la campagne sera lancée. Et le dispositif au niveau territoire va être mise en place dès le lundi. Au niveau central, on fera la régulation et le suivi stratégique“. Pour le moment, les cibles prioritaires sont le personnel médical, les personnes âgées et les personnes atteintes de comorbidités.
 
Mais le grand défi du gouvernement sera de lever le scepticisme noté chez certaines catégories de la population face aux vaccins. En novembre 2020, une enquête réalisée par l'Université John Hopkins auprès de 3000 internautes sénégalais révélait que 43,3 % des personnes au Sénégal avaient l’intention de se vacciner lorsque le vaccin serait disponible. 
 
Un autre sondage du bureau de prospective économique du Sénégal réalisé en décembre 2020 montrait que seulement 38,3 % accepteraient de se faire vacciner.
 
Ce relatif scepticisme est sans doute dû aux nombreux fantasmes qui entourent les vaccins relayés notamment par des sites complotistes. Mais il est également dû à la sortie controversée, au tout début de l'épidémie, de deux médecins français qui se disaieent favorables à des tests cliniques sur les Africains pour développer au plus vite des médicaments et des vaccins contre le virus. Une sortie qui avait susicté colère, indignation et méfiance à l'échelle du continent. 
 
Toutefois le Président Macky Sall est déterminé à  rassurer les sceptiques sur ces vaccins anti-Covid. C'est une « étape porteuse d’espoir », a expliqué le président. « Il n’y a aucune raison de douter de l’efficacité des vaccins », a-t-il ajouté avant d'appeler à « faire confiance aux experts ». 
copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :