bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : Espagne : les cas de Covid-19 en chute libre dans les maisons de retraite
société

Le ministre de l’Intérieur annonce le maintien du couvre-feu dans les régions de Dakar et Thies jusqu’au 20 mars

20/02/2021
Le ministre de l’Intérieur annonce le maintien du couvre-feu dans les régions de Dakar et Thies jusqu’au 20 mars


Comme annoncé ce vendredi par les médias, le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome a confirmé ce samedi, le maintien du couvre-feu pour un mois supplémentaire dans les régions de Dakar et Thies, annonçant aussi d’autres mesures: « Les statistiques de ces derniers jours montrent clairement que la situation de la pandémie de Covid-19 demeure inquiétante dans les régions de Dakar et Thies au regard du nombre important de personnes contaminées, de cas graves et de décès. C’est pourquoi, Monsieur le Président de la République, a de nouveau proclamé l’état de catastrophe sanitaire dans les dites régions afin de réduire la propagation de la Covid-19 », a-t-il indiqué lors du point du jour de la situation sur la pandémie.

« En application de cette décision, j’informe les populations, que les mesures ci-après restent en vigueur dans ces régions jusqu’au 20 mars 2021: il s’agit de l’interdiction de la circulation des personnes et des biens de 21 heures à 5 heures, l’interdiction des manifestations et rassemblements sur la voie publique, l’interdiction de toutes réunions privées telles que les baptêmes, les mariages, les réceptions, et les manifestations religieuses, l’interdiction de tous les rassemblements dans les lieux recevant du public notamment les hôtels, les salles de spectacles, les dancings et autres bars, cafés et salons de thé, les plages, les terrains et salles dédiées au sport », poursuit le ministre, qui rappelle que le port du masque reste obligatoire sur toute l’étendue du territoire national. Antoine Félix Diome invite les populations à se conformer au respect des mesures édictées, et rappelle que le non respect de celles-ci, expose les contrevenants aux sanctions prévues par la loi.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :