bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : Espagne : les cas de Covid-19 en chute libre dans les maisons de retraite
Santé

Focus sur le vaccin Sinopharm plébiscité par le Sénégal

23/02/2021
Focus sur le vaccin Sinopharm plébiscité par le Sénégal


Ce mardi 23 février, le Sénégal lance officiellement sa campagne de vaccination contre la Covid-19. Le ministre  sénégalais de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr a annoncé que 200 000 doses du vaccin développé par le laboratoire chinois Sinopharm ont déjà été réceptionnées et la plupart, acheminée vers les régions. Alors que les pays occidentaux ont essentiellement opté pour les vaccins Moderna ou Pfizer/BioNTech,  le Sénégal, à l’instar de plusieurs pays africains, mise sur l’expertise chinoise.

Ce vaccin est également défendu par le professeur Didier Raoult. Selon lui, le vaccin chinois « est plus raisonnable de mon point de vue parce que c’est un vaccin que je connais bien. Il permet de faire face aux variants de manière beaucoup plus logique. Si j’avais été en mesure de choisir, j’aurais probablement choisi celui-là. On a des résultats sûrs et il a un indice de protection de l’ordre de 67% », a soutenu le Pr Raoult.  

Quelles sont les spécificités de ce vaccin ?

Les vaccins du laboratoire Sinopharm ont été élaborés suivant la technologie traditionnelle qui consiste à injecter dans le corps, le virus inactivé afin que le système immunitaire  puisse le reconnaître et donc le combattre.

 « Ce type de vaccins entraîne généralement une forte réponse immunitaire », souligne Bruno Pitard, directeur de recherche CRCINA, Inserm1232/CNRS ERL 6001 et co-fondateur d'In-Cell-Art. Mais, rappelle Pitard, « la production prend beaucoup de temps, de six mois à un an et ces vaccins doivent être transportés à basse température avec une chaîne du froid à respecter »

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :