bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : Espagne : les cas de Covid-19 en chute libre dans les maisons de retraite
société

Accusation de viol : Ousmane Sonko maintient la thèse d’un « sombre complot »

23/02/2021
Accusation de viol : Ousmane Sonko maintient la thèse d’un « sombre complot »


« COMPLOT ! Ça y est, le mot est lâché, et de la bouche de son principal instigateur : Macky Sall lui-même », a écrit le leader de Pastef sur sa page Facebook en réaction à la sortie du président Macky Sall. Celui-ci répondant aux questions de RFI n’a pas souhaité s’épancher le sujet qui défraie la chronique. « Il ne faut pas qu’on mêle le président à des choses qui ne le regardent pas. Je crois que j‘ai suffisamment de choses à faire que de comploter des choses aussi basses », a déclaré le chef de l’Etat Macky Sall.

« Que peut-il dire d’autre lorsque que le Procès-verbal d’enquête de la gendarmerie, étayé par les témoignages et le rapport médical, après avoir écarté toute preuve d’un présumé viol, donne des pistes claires d’un sombre complot politique, maladroitement ourdi ? », s’interroge Ousmane Sonko qui évoque que la « simple mention de l’acronyme BBY suffit au classement de ce dossier grossier et au déclenchement d’une procédure en destitution contre lui, comme ce fut le cas pour le Président Nixon avec l’affaire “Watergate ».

Par ailleurs, le président de Pastef donne rendez-vous dans les prochaines heures pour une « importante déclaration ».

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :