ALERTE COVID-19 : 65 nouveaux cas positifs, 51 guéris, 1 décès ce jeudi
international

Amnesty international accuse l’armée érythréenne de « crimes contre l’humanité » au Tigré

26/02/2021
Amnesty international accuse l’armée érythréenne de « crimes contre l’humanité » au Tigré


Dans un rapport publié ce vendredi, l’ONG Amnesty international accuse des soldats érythréens d’avoir tué « des centaines de civils » en novembre 2020 au Tigré, région du nord de l’Ethiopie en proie aux combats. Un massacre qui pourrait constituer un crime contre l’humanité, selon l’ONG.
Dans la ville d’Aksoum, « les troupes érythréennes se sont déchaînées et ont méthodiquement tué des centaines de civils de sang froid, ce qui semble constituer des crimes contre l’humanité », affirme Deprose Muchena, directeur régional de l’ONG pour l’Est et le Sud de l’Afrique.
Le gouvernement éthiopien avait lancé une opération militaire contre les forces du Front de libération du Peuple du Tigré (TPLF), en proie à des combats depuis le 4 novembre, avant d’annoncer la reprise de la capitale Mukele.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :