ALERTE COVID-19 : La dette publique mondiale a augmenté d'un sixième en 2020
international

Acquitté par la CPI, Laurent Gbagbo désormais attendu au pays par ses partisans

05/04/2021
Acquitté par la CPI, Laurent Gbagbo désormais attendu au pays par ses partisans


Acquitté de crimes contre l’humanité suite à une longue procédure par la Cour pénale internationale (CPI), l’ancien président ivoirien se fait désirer au pays par ses partisans pour un retour. Mais des blocages s’imposent dont cette affaire de « braquage » du siège de la Bceao qui lui avait valu une condamnation à 20 ans de prison par la justice ivoirienne.

Cette condamnation n’a pas été levée et, théoriquement, Laurent Gbagbo pourrait être arrêté à son retour en Côte d’Ivoire . Une situation qui pourrait compromettre la volonté de « réconciliation » affichée par le régime de Alassane Ouattara.
« Arrêter Laurent Gbagbo, l’envoyer à la Maca (Maison d’arrêt d’Abidjan), est difficilement envisageable », note l’analyste politique Sylvain N’Guessan, qui ajoute: « Cela créerait des troubles, alors que la tendance est plutôt à l’apaisement ».

Les adversaires de l’ancien président estiment de leur côté qu’il a précipité son pays dans le chaos en refusant sa défaite face à Alassane Ouattara à la présidentielle de 2010. Plus de 3000 personnes avaient alors été tuées dans les violences ayant suivi ce refus.
Au nom de la « réconciliation », les autorités ivoiriennes avaient délivré deux passeports à Laurent Gbagbo, un ordinaire et un diplomatique, et l’intéressé avait alors exprimé son souhait de rentrer au pays dès décembre.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :