ALERTE COVID-19 : La dette publique mondiale a augmenté d'un sixième en 2020

ARTICLE PRECEDENT

ARTICLE SUIVANT

sociétéRéduire le chômage des jeunes : le nouveau grand défi de Macky Sall
international

Attendu en Côte d’Ivoire: Quel avenir politique pour Laurent Gbagbo?

07/04/2021
Attendu en Côte d’Ivoire: Quel avenir politique pour Laurent Gbagbo?


Laurent Gbagbo est désormais un homme libre. La CPI (Cour pénale internationale), a prononcé son acquittement total pour crimes contre l’humanité dans les violences post-électorales en Côte d’Ivoire en 2011.

L’ancien président peut entrevoir un retour au pays tant désiré par ses partisans. Les autorités ivoiriennes lui avaient déjà délivrés deux passeports: un ordinaire et un diplomatique, et l’intéressé avait alors émis son souhait de rentrer en Côte d’Ivoire depuis décembre.
Son parti, le FPI (Front populaire ivoirien), a participé pour la première fois depuis 10 ans, aux élections législatives du 20 mars dernier.

Preuve d’une nouvelle page pour la politique ivoirienne mais aussi un nouveau départ qui s’annonce pour Gbagbo s’il venait à rentrer au pays. Un retour qui doit tout d’abord se lire à l’aune de la volonté du pouvoir ivoirien d’apaiser le climat politique mais aussi cicatriser les blessures du passé.

Une Côte d’Ivoire réconciliée à elle-même, où le jeu politique sera ouvert à tous. Il faut le dire, les ambitions politiques de Laurent Gbagbo ont toujours été ramenées au goût du jour par ses partisans qui rêvaient d’un retour et d’une participation de leur leader à la présidentielle d’octobre dernier, mais c’est Pascal Affi Nguessan, moins charismatique que l’ancien chef de l’Etat qui a endossé ce rôle, sous une autre frange du FPI.


Nul doute qu’un retour de Gbagbo permettra de rabattre même si le prochain scrutin semble encore loin. Il faudra s’atteler à recoller les morceaux pour se préparer. La condamnation à 20 ans de prison par la justice ivoirienne, dans le dossier du « braquage » du siège de la BCEAO risque toutefois de constituer une épine du pied. Pour Gbagbo, il faudra implorer clémence et pardon au nom de la réconciliation pour pouvoir retrouver ses pleins droits.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :