ALERTE COVID-19 : La dette publique mondiale a augmenté d'un sixième en 2020
international

Tchad: Au pouvoir depuis 31 ans, Idriss Déby en piste pour un 6e mandat

07/04/2021
Tchad: Au pouvoir depuis 31 ans, Idriss Déby en piste pour un 6e mandat


Le dimanche 11 avril, les Tchadiens iront aux urnes pour élire leur nouveau président. Plusieurs candidats sont en lice pour briguer la magistrature suprême dont le président sortant  Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis plus de 30 ans. Arrivé à la tête du Tchad depuis le 1 décembre 1990 après un coup d’Etat qui a renversé Hissène Habré, celui qui a été élevé au grade de Maréchal le 11 août 2020 à l’occasion de la fête de l’indépendance,  était à la tête d’une rébellion: le Mouvement Patriotique du salut qu’il fonde en 1990. C’est cette même année qu’il renverse son ancien compagnon de lutte. 

Candidat favori du prochain scrutin, sa réélection est considérée comme acquise tant l’opposition est quasi absente. Un sixième mandat qui passe mal auprès des organisations de la société civile et l’opposition  dont Saleh Kebzabo Ngarledji Yorongar et Théophile Bongoro. qui appellent tous au boycott du scrutin. Mardi, Succès Masra, leader des « transformateurs » dont la candidature a été rejetée a qualifié l’élection du 11 avril de “mascarade”.« C’est une blague d’une certaine manière mais il s’agit bien de changer de leadership pour apporter des solutions dans la vie des tchadiens, donc pour nous ce n’est pas une élection en tant que tel c’est pour cela que nous allons nous battre jusqu’au dernier jour, le 11 pour organiser un boycott très actif de ces élections, bref pour empêcher que les élections aient lieu. Et si d’aventure il forçait ce sixième mandat dont le peuple ne veut pas, eh bien tout le monde aura été pris à témoin et je crois que notre objectif sera de rendre le pays ingouvernable parce qu’ils ont rendu ce pays invivable pour l’ensemble de la population Tchadienne ». Soutenu par la France et par la communauté internationale en général, Idriss Déby 68 ans, est considéré comme un atout majeur dans la lutte contre le djihadisme qui gangrène des pays voisins comme la Libye, le Soudan et le Centrafrique. 

 “Si l'émotion d'être investi candidat à une élection présidentielle est toujours forte, celle que je ressens aujourd'hui a une portée plus grandiose. "Permettez-moi, mes frères et sœurs, de vous dire que c'est après une mûre et profonde introspection, que j'ai décidé de répondre favorablement à cet appel, cet appel du peuple"

a déclaré Idriss Déby Itno, devant les militants de son parti, le jour de son investiture, le 6 février dernier. 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :