ALERTE COVID-19 : Covid : le Premier ministre japonais affirme qu'il n'a « jamais donné la priorité aux Jeux Olympiques »
international

Mort de George Floyd : une ultime journée de procès dans un contexte tendu

19/04/2021
Mort de George Floyd : une ultime journée de procès dans un contexte tendu


Avant de laisser le jury délibérer dans cette affaire extrêmement sensible, accusation et défense ont une ultime occasion, ce lundi 19 avril, de faire pencher la balance au procès de Derek Chauvin, a rapporté Le Monde. Ce policier américain de 45 ans a-t-il provoqué la mort de George Floyd, le 25 mai 2020 à Minneapolis (Minnesota) ?

Pendant trois semaines de procès, deux thèses se sont affrontées sur les causes du décès de cet Afro-Américain, quadragénaire à l’imposant gabarit qui, pendant neuf minutes, avait été maintenu au sol, sur le ventre, les mains menottées dans le dos, et un genou sur le cou par Derek Chauvin jugé pour meurtre, homicide involontaire et violences volontaires ayant entraîné la mort. Son agonie, filmée en direct par des passants, a suscité des manifestations antiracistes d’une ampleur historique et une vague d’indignation mondiale contre les brutalités policières.

L’accusation, qui a appelé à la barre près de quarante témoins, réaffirmera dans ses réquisitions que c’est bien le policier qui a tué George Floyd. Il est mort d’un « manque d’oxygène » provoqué par la pression de Derek Chauvin sur son cou et son dos, ont expliqué plusieurs médecins. L’Afro-Américain avait des problèmes cardiaques mais même une personne en bonne santé « serait morte de ce que M. Floyd a subi », a affirmé le pneumologue Martin Tobin.

Derek Chauvin, lui, a refusé de s’expliquer, usant du droit de tout accusé aux Etats-Unis à ne pas apporter de témoignage susceptible de l’incriminer.

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :