ALERTE COVID-19 : Covid : le Premier ministre japonais affirme qu'il n'a « jamais donné la priorité aux Jeux Olympiques »
international

Tchad : l'opposition dénonce un "coup d'état institutionnel"

22/04/2021
Tchad : l


Alors que Mahamat Idriss Déby, fils du président tchadien assassiné, a pris le pouvoir mercredi 21 avril, ses rivaux dénoncent un "coup d'État" institutionnel. Les principaux partis d'opposition tchadiens n'ont pas été convaincus par la "Charte de transition" établie, a rapporté Africanews.

Les alliés du leader défunt ont agi rapidement pour s'assurer que le pouvoir reste entre leurs mains, en installant le fils du maréchal Déby, Mahamat Idriss Deby, 37 ans, comme président et chef d'un conseil militaire de transition, tout en dissolvant le parlement et le gouvernement.

Ils ont déchiré la constitution du Tchad et établi une "Charte de transition" qui définit une nouvelle loi fondamentale pour le pays. La charte publiée mercredi proclame que Mahamat, militaire de carrière comme son père qui avait été chef de la puissante garde présidentielle, "occupera les fonctions de président de la République" et sera également à la tête des forces armées.

La période de transition est censée durer 18 mois et conduire à des élections démocratiques, mais elle peut être prolongée une fois.

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :