ALERTE COVID-19 : Covid : le Premier ministre japonais affirme qu'il n'a « jamais donné la priorité aux Jeux Olympiques »
Zoom sur

L'heritier

28/04/2021
L


Peu connu du grand public, le jeune général Mahamat Idriss Déby, qui apparaissait régulièrement aux côtés de son père Idriss Déby Itno dont il coordonnait la sécurité rapprochée au moindre déplacement, a pris mardi la présidence du Conseil militaire de transition.  Après la mort de celui qui dirigeait le Tchad d'une main de fer depuis 30 ans, ce général quatre étoiles à seulement 37 ans apparaît de facto comme le nouvel homme fort du pays, créant la surprise car les experts expliquaient jusqu'alors que le vieux chef de l'État n'avait pas choisi de dauphin et se souciait peu de sa succession.

Pour Vincent Hugeux, journaliste spécialiste de l'Afrique, il n’y a "rien de surprenant" dans cette succession : "Mahamat Idriss est un personnage clé de l'appareil sécuritaire tchadien. […] Dans un premier temps il n'y aura rien de spectaculaire, […] pas d'espoir à court ou moyen terme d'une ouverture de l'espace démocratique tchadien", précise-t-il 

Désormains installé, il a nommé mardi dernier les 15 généraux composant le Conseil militaire de transition (CMT) qu'il dirige pour une période de 18 mois avant des élections qu'il a promises, selon un décret qu'il a signé. "Le décret n°1 du président du Conseil Militaire de Transition, Mahamat Idriss Déby, porte désignation des 15 membres du CMT", lit-on dans ce décret dont l'AFP a obtenu une copie, et signé par le fils du défunt Idriss Déby Itno. S'ensuivent, en plus du sien, les noms de 14 généraux connus pour être dans le cercle des plus fidèles du chef de l'État mort de ses blessures la veille.

Le jeune Deby a eu une longue carrière militaire qui l'a vu monter rapidement en grade.Il a reçu une formation militaire au Tchad au milieu des années 2000, suivie de trois mois au lycée militaire d'Aix-en-Provence, en France. Soldat aguerri, il a participé à plusieurs opérations militaires tout au long de sa carrière.

En effet, Mahamat Idriss Deby Itno a participé en 2009 à la bataille d'Am Dam, contre son cousin Timan Erdimi, neveu du défunt président, dans l'est du Tchad.

A 37 ans, il a l'âge que son père avait lorsqu'il prenait le pouvoir par un coup d'État militaire en 1990.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :